EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

 
 
Publié le 15/06/2009

100 Chefs-d’œuvre incontournables de l’Imaginaire

Guide proposé par E. Holstein, J. Vincent et T. Eliroff

ED. LIBRIO / IMAGINAIRE, MAI 2009

Par Mr.C

Un guide de lecture qui, en 100 chefs-d’œuvre, tente de faire le tour des contrées Imaginaires. Pari perdu d’avance, et accepté comme tel par les auteurs semble-t-il, car comment cerner en seulement 100 titres à la fois la science-fiction, dans toutes ses composantes mais aussi le fantastique, l’horreur et la fantasy ?


Forcément, mais à quoi pouvait-on s’attendre, il y a parmi les 100 un bon tiers d’archi-classiques dont on se demande qui pourrait n’en avoir jamais entendu parler, en dehors des élèves d’école élémentaire - et encore : donc, bien évidemment, Dune, Le Seigneur des Anneaux, 1984, Fondation, La planète des singes, Dracula et Frankenstein, Des fleurs pour Algernon et Les Chroniques martiennes, etc, bref, tous ceux qui auraient figuré dans le guide si jamais il avait fallu ne choisir que 30 chefs-d’œuvre au lieu de 100.
Les résumés proposés sont extrêmement brefs (une seule page par ouvrage), mais l’essentiel est dit en quelques mots. Et après tout, c’est l’exercice qui veut ça. Soit.

Ayant décidé de ne jamais citer le même écrivain deux fois, les auteurs [1] ont cependant parfois fait des choix qu’on pourrait discuter : L’homme des jeux est-il vraiment celui qu’il fallait choisir des romans de Iain M. Banks ? De Neal Stephenson, L’âge de diamant n’aurait-il pas été plus indiqué que l’aride Cryptonomicon à l’intention des néophytes ?

Tout est affaire de subjectivité, l’on s’en doute, mais il nous chagrine franchement que le guide Librio ait pensé nécessaire de s’embarrasser des blockbusters de la fantasy troupière que sont Le trône de fer de George R.R. Martin, L’assassin royal de Robin Hobb, Les annales de la Compagnie noire de Glenn Cook ou Légendes de David Gemmell.
D’autres titres, comme l’honnête Nicolas Eymerich de Valerio Evangelisti, ou le maladroit F.A.U.S.T. de Serge Lehman méritaient-il vraiment de terminer parmi ces 100 ?
A contrario, parmi les grands absents, on compte Mervyn Peake, Jorge Luis Borges, ou Alastair Reynolds. Tout est affaire de choix, on n’eût pas fait les mêmes, c’est inévitable.

En revanche, on est assez content de voir traîner là quelques choix moins évidents qui donnent un peu de personnalité à la sélection, en particulier parmi les œuvres les plus récentes avec La Horde du contrevent de Alain Damasio, American Gods de Neil Gaiman et Perdido Street Station de China Miéville.

On ne nous en voudra pas de faire la comparaison : dans la Bibliothèque idéale de l’Imaginaire, présentée sur notre site, l’on compte 110 œuvres, là aussi traversant les genres SF, fantasy, fantastique, horreur et même transfiction. Il en ressort une liste en bien des points différente - et peut-être complémentaire ; et c’est assez amusant.


COMMANDER

A quoi sert pareil guide et quel lectorat peut-il intéresser ? Ce sont les premières questions qui viennent à l’esprit tant l’étroitesse du format (100 titres, pas un de plus) interdit de faire le tour du sujet.

On imagine que l’ouvrage pourra être utile aux très très jeunes lecteurs, ceux qui ont tout à découvrir. Et aux moins jeunes qui n’auraient jamais débarqués en ces contrées. Certainement ceux-là trouveront-ils dans ces pages leurs premières pistes d’exploration des terres imaginaires.



NOTES

[1] Deux des auteurs, Jérôme Vincent et Eric Holstein font partie des fondateurs du site actu.sf ; Le troisième, Thibaud Eliroff, est directeur de collection chez J’ai Lu. Tous trois sont de très bons connaisseurs du genre.