EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Mercredi 8 avril 1978, 22H30. La BBC diffuse le premier épisode d’un feuilleton radiophonique qui va devenir l’un des plus grands succès populaires de l’Histoire de la SF britannique : The Hitchhicker’s Guide to the Galaxy [mot pour mot : Le Guide de la Galaxie pour Auto-stoppeur...].

L’auteur s’appelle Douglas Adams, il n’a que 26 ans.


Le jeune Douglas se voyait plutôt faire carrière dans le théâtre. Diplôme de littérature anglaise en poche, il a d’ailleurs travaillé, sur plusieurs projets de spectacle, aux côtés des membres du fameux Monthy Pythons, groupe d’hurluberlus maîtres du non-sense british, qui ne sont plus à présenter.

Mais c’est le succès de cette série radio qui le propulse sur le devant de la scène : les éditeurs s’emparent du Guide et Douglas Adams se retrouve rapidement n°1 des ventes de livres en Grande-Bretagne. La BBC commande une deuxième série de 6 épisodes...

Le Guide..., version écrite, est un roman de SF satirique qui reprend, pour mieux les pervertir, tous les poncifs du genre : extra-terrestres, robots, voyages interstellaires... avec un sens de l’absurde délirant : les personnages récurrents sont Marvin, un robot parano-dépressif, Zaphod Beeblebrox, un Président de la Galaxie bicéphale et malhonnête, et l’ordinateur Pensée profonde [Deep Thought] qui a calculé la réponse à la Question Ultime de la Vie, de l’Univers et de Toutes Choses... [réponse qui se trouve dans le livre, on vous laisse la découvrir].

La popularité du Guide a donné naissance à plusieurs autres romans [Le cycle complet comporte 5 titres], à un feuilleton télévisé, des bandes-dessinées, des disques, trois adaptations théâtrales, un jeu vidéo, et j’en passe...

Douglas Adams a vendu plus de 15 millions de romans dans les pays anglo-saxons, et il est un best-seller dans toute l’Europe, principalement grâce à ce fameux Guide.

Mais la bibliographie d’Adams ne se limite pas au fameux Guide : l’homme a co-écrit, en 1991, avec le zoologue Mark Cawardine un essai sur la conservation des espèces animales rares ou en voie de disparition, Last Chance to See.
Douglas Adams a aussi collaboré à un jeu vidéo dérivé du Guide, intitulé Starship Titanic [1998], et dont un membre du Monthy Pythons, Terry Jones, a écrit la novellisation.

Douglas Adams n’a finalement pas beaucoup écrit, malgrè un succès - et des offres de contrats - considérable. Mais il ne se considérait pas comme un "vrai" écrivain et accouchait difficilement de ses livres.

C’était notamment pour travailler à l’adaptation cinéma du Guide galactique que Douglas Adams s’était installé en Californie avec femme et enfant au début des années 2000.

Le projet manqua se faire à plusieurs reprises, et Douglas Adams y consacra beaucoup de temps et d’énergie. Mais il est mort prématurément, d’une crise cardiaque, à 49 ans. Il n’a donc pas connu la version filmée de l’oeuvre de sa vie, produite par les studios Disney, qui finit par voir le jour l’été 2005.



Lire la critique

COMMANDER

Le Guide du voyageur galactique [T.1] de Douglas Adams

[The Hitchhicker’s Guide To Galaxy, ou H2G2]

Le H2G2 étant devenu un archi-classique, Folio SF a l’opportune idée de ré-ré-rééditer la plus fameuse des parodies science-fictionnesques.

La précédente réédition avait accompagné la sortie du film, en 2004. Cette réédition 2010 des 5 volumes du cycle vient encadrer la parution d’un tome 6, tome écrit (Douglas Adams ayant rejoint ses aïeux) par un jeune écrivain irlandais, Eoin Colfer.
Quoiqu’il en soit, le premier volume du cycle H2G2 reste un chef d’œuvre de non sense à la britannique appliqué à l’univers SF.

 

Lire la critique

COMMANDER

Fonds de tiroir de Douglas Adams

[The salmon of doubt, 2002]

On l’attendait depuis longtemps, mais il aura tout de même fallu plus d’un an et demi après la mort de Douglas ADAMS pour voir éditer un Fonds de tiroir. Le Saumon du doute, un opus fourre-tout, fait cruellement réaliser qu’Adams n’écrira plus jamais.

 

DOSSIERS :

> L'interview - Humour et SF : quand la SF se fend la pipe ! [novembre 2004]

Mr.C