EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 01/10/2005

Bibliothèque de l’Entre-mondes de Francis Berthelot

ED. FOLIO SF INEDIT, OCTOBRE 2005

Par PAT

On l’attendait depuis longtemps, Francis Berthelot nous livre enfin sa Bibliothèque de l’Entre-mondes. Guide Folio SF à mettre en relation avec les Passeport pour les étoiles [Francis Valery], Cartographie du merveilleux [A.F. Ruaud] et autres Atlas des brumes et des ombres [Patrick Marcel], ce guide des transfictions est fondamental pour plusieurs raisons : d’abord parce qu’il s’agit du première ouvrage du genre en France, ensuite parce que ce n’est qu’un début, la littérature transgenre, slipstream, borderline [ou toute autre appellation non autorisée] s’imposant déjà comme l’une des plus passionnantes qui soit.


Composée de deux parties [c’est l’usage] proposant d’abord un panorama explicatif et conceptuel du “genre” avant de rentrer dans le vif du sujet en présentant cent oeuvres variées, cette bibliothèque promène agréablement son lecteur de pays en continents, de délires en fantasmes, suivant le bon vouloir des auteurs cités.

Mais au-delà d’une simple liste de livres “à lire”, le travail de Francis Berthelot consiste d’abord à analyser en quoi cette littérature si spéciale échappe à toutes les normes et se développe de façon autonome. Transgression de l’ordre du monde, transgression des lois du récit, l’auteur y voit plusieurs mécanismes généraux, sortes de bornes qui relient entre eux certains livres que toute sépare au premier coup d’oeil.

Travail universitaire à l’usage du profane [on rappelle au passage que Berthelot travaille sur le langage au CNRS], « Bibliothèque de l’Entre-mondes » réussit la prouesse d’être à la fois érudit, intelligent, novateur et passionnant.

De Boris Vian à Chuck Palahniuk, d’Alasdair Gray à l’immense José Luis Borges, des décalés Ogawa, Haruki Murakami et Yoshimoto aux célèbres Gracq, Kafka et Quiroga, Francis Berthelot nous invite au voyage dans l’essence même des [et non pas "de la"] transfictions.

Univers truquées, visions oniriques pourtant réalistes, descriptions carcérales d’une réalité qui “dérape”, ces littératures trouvent ici non pas une étiquette [entreprise impossible s’il en est], mais plutôt un dénominateur commun, aussi subtil qu’intelligent, qui donne évidemment envie d’en lire plus.


COMMANDER

Le seul défaut du livre reste de ne fournir aux lecteurs avides qu’une toute petite liste de cent livres, alors que nos bibliothèques en attendent... des milliers.
De là à dire que Francis Berthelot est un feignant, il n’y un pas - que nous ne ferons pas : ils nous proposent déjà des heures et des heures de voyage aux frontières de l’Entre-mondes.

Tout au plus signalerons-nous aux éditeurs que cette fois ça y est, la mécanique est lancée, et qu’il n’est évidemment pas envisageable qu’elle s’arrête en cours de route. En attendant ce grand voyage, cette “Bibliothèque de l’entremonde” comble déjà bien des vides.

Un livre non pas recommandable, mais tout simplement indispensable.