EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Un mormon aux manettes

Elevé dans la foi rigide de Salt Lake City, à l’université de Brigham Young, Orson Scott CARD a su trouver sa propre voie : missionnaire - 2 ans au Brésil - enseignant et pour terminer, écrivain.

Il est l’auteur de l’une des oeuvres les plus brillantes de la S.-F. des années 80, le Cycle d’Ender, dont les deux premiers tomes reçurent tous les deux Prix Hugo ET Prix Nebula, record qui sera difficile à vaincre...

Des préoccupations morales, le goût des personnages messianiques, une certaine religiosité et un talent de conteur indéniable caractérisent son style.

Ses dernières années, c’est plutôt vers la Fantasy que CARD s’est orienté, avec en particulier Le Cycle d’Alvin le Faiseur, dont les nuances et la beauté rappellent Le Cycle de Terremer d’Ursula LE GUIN - avant de revenir vers le SF avec le Cycle de "Terre des origines". Il a également donné de nombreuses sequels au Cycle d’Ender qui, hélas, ne valent pas vraiment le détour.


BIBLIOGRAPHIE


LE CYCLE D’ENDER

  • « La Stratégie Ender » [« Ender’s Game », 1985]
  • « La Voix des Morts » [« Speaker for the Dead », 1986]
  • « Xenocide » [« Xenocide », 1991]
  • « Les enfants de l’esprit » [« Children of the Mind », 1996]
  • « La Stratégie de l’ombre » [« Ender’s Shadow », 1999]
  • « L’Ombre de l’Hégémon » [« Shadow of the Hegemon », 2001]
  • « Les Marionnettes de l’ombre » [« Shadow Puppets », 2002]
  • « L’Ombre du géant » [« Shadow of the Giant », 2005]
  • et le recueil « Ender Wiggin : Premières rencontres » [« First Meeting », 2002]

Ender Wiggins est un jeune surdoué, embrigadé par l’Ecole de guerre pour lutter contre les doryphores, une race extra-terrestre insectoïde particulièrement agressive. On ne peut pas vous en dire plus sans déflorer l’intérêt du premier volume, mais sachez qu’il s’agit là d’un grand chef-d’oeuvre de la SF, tout simplement.

Le Cycle d’Ender se poursuit ensuite autour du personnage de Ender adulte, sur le thème de l’incommunicabilité entre espèces... « La Voix des Morts » et « Xenocide » sont tous deux excellents. Le recueil « Ender Wiggin : Premières rencontres » est également intéressant puisqu’il contient la nouvelle originale de « La Stratégie Ender » [celle à partir de laquelle CARD a développé le roman] mais aussi un texte qui raconte l’enfance de son père, et un autre qui, chronologiquement, se situe juste avant « La Voix des Morts », où Ender rencontre l’entité informatique Jane pour la première fois.

Hélas, le reste du Cycle n’est pas de la même qualité. L’auteur s’est laissé entraîner sur la pente glissante, et bien connue, de la saga-à-succès-qui-n’en-finit-pas... « Les enfants de l’esprit » brode autour du personnage du frère d’Ender, son double négatif, sans vraiment convaincre. Quant aux quatre tomes suivants, sorte de cycle dans le cycle parfois rassemblés sous le nom de Cycle de L’Ombre, ils se focalisent sur le personnage de Bean, jeune garçon ami et lieutenant d’Ender. Ils sont parus aux éditions L’Atalante.

LES CHRONIQUES D’ALVIN LE FAISEUR

  • "Le Septième Fils" ["Seventh Son", 1987]
  • "Le Prophète Rouge" ["Red Prophet", 1988]
  • "L’Apprenti" ["Prentice Alvin", 1989]
  • "Le Compagnon" ["Alvin Journeyman", 1989]
  • "Flammes de vie" ["Heartfire", 1989]
  • "La cité de cristal" ["The Crystal City", 2003]
  • "Master Alvin" à paraître

Alvin est né un soir d’orage, septième fils d’un septième fils. Cette particularité lui confère selon la superstition des pouvoirs spéciaux sur les forces de la Nature. Les Forces en questions pouvant devenir de cruelles adversaires lorsqu’on s’opposent à leur liberté.

C’est donc l’histoire de cet enfant surnaturel, dans une Amérique uchronique de pionniers et d’Indiens empreinte de magie...
Ca se lit comme un conte, parfois on a même l’impression d’écouter grand-papa raconter une histoire. Et puis soudain, la violence, la mort, la haine... Orson Scott Card s’y entend pour dire sur un rythme assez lent la légende d’Alvin sans que jamais on ne décroche.

Etonnant, inventif, totalement, dépaysant...

LE CYCLE DE TERRE DES ORIGINES

  • "Basilica" ["The Memory of Earth", 1992]
  • "Le Général ["The Call of Earth", 1992]
  • "L’Exode" ["The Ships of Earth", 1994]
  • "Le Retour" ["Earthfall", 1995]
  • "Les Terriens" ["Earthborn", 1995]


Lire la critique

COMMANDER

« Enchantement » de Orson Scott CARD

[« Enchantment », 1999]

Oui, je sais. Orson Scott CARD n’est plus vraiment un auteur attendu avec impatience. On s’est un peu lassé des déclinaisons en rafales d’Ender, on s’est agacé du prêchi-prêcha d’Alvin Le Faiseur.
Cependant, il fut un temps où l’auteur de « Les Maîtres chanteurs » savait nous émerveiller, voire nous émouvoir. Il fut un temps où le conteur dominait le moralisateur. Première bonne nouvelle, « Enchantement » renoue avec cette première époque. Seconde bonne nouvelle, ce roman qui date de 1999, n’est pas le premier épisode d’un nouveau cycle interminable - ce qui compte beaucoup pour le lecteur en quête de temps de lecture.

 

Lire la critique

COMMANDER

« Ender Wiggin, Premières rencontres » d’Orson S. CARD

[« First Meetings », 2002]

Avec ce recueil de nouvelle, Orson Scott CARD poursuit son exploration de l’univers d’Ender. Quatre nouvelles composent le recueil dont la célébrissime « Ender’s game / La stratégie Ender » qui est le point de départ du roman primé par le Hugo 1986 et le Nebula 1985.

 

Lire la critique

COMMANDER

"La Stratégie Ender" d’Orson S. CARD

["Ender’s Game", 1985]

LE CYCLE D’ENDER, TOME 1

L’éducation d’un jeune terrien dans une école de guerre, en plein affrontement avec la première race extra-terrestre rencontrée par l’Homme, les effrayants Doryphores.

Un roman prenant de bout en bout, jusqu’à la catastrophe finale.

 

Lire la critique

COMMANDER

"La Voix des morts" d’Orson S. CARD

["Speaker for the Dead", 1986]

LE CYCLE D’ENDER TOME 2

"La Voix des Morts" est venu compléter l’histoire d’Ender avec la même force et la même intelligence que le premier volume.

La rencontre avec une deuxième race extra-terrestre, les piggies, confronte à nouveau Ender à la nécessité de comprendre l’Autre dans toute sa différence.

 

Mr.C