EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Première publication le 02/04/2003
Publié le 14/11/2007

Les Chronolithes de Robert C. Wilson

[The chronoliths, 2001]

ED. DENOËL / LDE, 2003 - REED. FOLIO SF, NOV.2007

Par PAT

Dans les années 2020, un obélisque de plus de cent mètres de haut, bleu et glacial, apparaît soudainement sur une plage de Thaïlande.

Ce n’est que le premier d’une longue série qui défigurera dans les mois à venir Jérusalem, Damas, Bagdad, Istambul, mais aussi l’Afrique et bientôt les Etats-Unis.

Or ces chronolithes ne sont pas que des événements surnaturels... ce sont aussi des monuments commémorant des victoires à venir d’un mystérieux Kuin, des victoires datées... de 20 ans plus tard.


John W. Campbell Memorial Award en 2002


Après Darwinia et Bios, on attendait beaucoup de Robert Charles Wilson. On n’a pas été déçu : son nouvel opus, chez Lune d’Encres, est tout simplement excellent.

Imaginez un monde agonisant, la planète Terre dans les années 2020. Un monde où l’écosystème n’est pas encore totalement ruiné [mais on sent que ça vient], un monde où la couverture sociale publique est un vieux souvenir, un monde dans lequel les rapports de puissance ont légèrement changé, un monde qui se remplit peu à peu de camps de réfugiés [y compris aux USA], un monde exactement comme le nôtre, mais légèrement plus tard...

JPEG - 8.5 ko
L’édition française originale
[Denoël / Lunes d’Encre, 2003]

Dans le chaos géopolitique qui va progressivement bouleverser toute la planète et renverser l’ordre établi, une poignée d’hommes et de femmes cherchent à garder la maîtrise de leur destin.

L’anticipation fait froid dans le dos, tant elle est réaliste, subtile et crédible. C’est dans cet univers-là que la Thaïlande est le théâtre d’un événement qui va modifier radicalement l’histoire. En pleine jungle, un immense monument cristallin apparaît subitement [générant au passage un choc thermique qui pulvérise quelques hectares, tout de même]. Énorme, obscène, cet obélisque gigantesque porte sur son socle une inscription parfaitement lisible qui commémore la première victoire de Kuin, dans 20 ans et 3 mois...

Qui est Kuin ?
Que représente ce "chronolithe" comme l’appelle un journaliste en mal d’inspiration ? Autant de questions qui deviennent brûlantes à mesure que d’autres monuments font leur apparition, dévastant [entre autres] Jérusalem et Sapporo.

Des réponses, voilà ce que cherchent Scott, l’informaticien obscur, et Sue, son ancienne prof de physique. Ce qui permet à Wilson d’aligner quelques interrogations vertigineuses. Le hasard existe-t-il ? Qu’est ce qu’une coïncidence ? Dans quelle mesure un futur imposé [et inéluctable] rejaillit sur le présent pour nous obliger à le [re]construire ? Est-il possible de changer l’avenir ?

Alors que les événements s’accélèrent et que le vieil ordre mondial est de plus en plus menacé par les factions Kuinistes, Scott et Sue assistent à la lente dérive de leurs existences, à la recherche de quelque chose d’inexplicable et d’insaisissable.

Magnifique, tout simplement. C’est l’impression qui reste une fois la 327ème page tournée. Wilson distille une écriture nostalgique et triste, qui reflète incroyablement bien le désespoir d’une époque qui s’écroule. Ses personnages sont attachants, ses propos toujours intelligents et son histoire remarquable de solidité.


COMMANDER

Aucune grosse ficelle dans ces Chronolithes, mais une base SF pour une histoire humaine, à la fois bien menée et d’une grande subtilité.

On applaudit, et on remarque que ces Chronolithes était une préfiguration de ce qu’allait être Spin : comment un cataclysme d’ampleur planétaire bouleverse la vie personnelle d’une floppée de "héros" ordinaires.