EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Les romans de Greg Egan se comptent sur les doigts des deux mains : en France il n’a publié qu’une demi-douzaine de romans. Mais à chaque fois, quelle claque !

Egan, scientifique de formation, construit ses intrigues sur la base de concepts scientifiques [mathématiques, biologiques, ou physiques] qui aboutissent à une situation dramatique poussée à ses limites. C’est de la hard-sf puissante, parfois ardue, toujours étonnante.


Le Mystérieux mathématicien australien

Sa formation de mathématicien universitaire ne lui a pas évité les petits boulots de survie [livreur de lait, employé de bureau, aide dans une boulangerie...].

En 1983, son premier roman, An unusual angle est passé quasiment inaperçu. Au début des années 90, Greg Egan recentre son oeuvre autour des nouvelles technologies en développement. Les nanotechnologies en particulier le fascinent par leurs possibilités quasi infinies et leurs implications éthiques.

Sa formation de mathématicien lui permet de comprendre toutes les sciences : il maîtrise l’informatique, la biologie et la physique. Cela lui permet d’aller assez loin dans l’exploration des nouveaux univers que nous ouvrent les progrès de la science.

La grande force de Greg Egan , c’est tout simplement son imagination : nul mieux que lui n’a su anticiper les avenirs délirants que nous promettent les sciences de l’infiniment petit, les manipulations génétiques ou l’intelligence artificielle.
Egan développe une obsession pour tout ce qui tend à enrayer la belle mécanique du corps humain. Il aime à montrer que nos sentiments, nos émotions, ne sont après tout que le résultat chimique du déplacement de quelques molécules dans notre cerveau ou dans nos organes internes. Il en tire d’ingénieux récits.

Greg Egan a publié Schild’s ladder en 2002, avant d’entamer une longue pause dans l’écriture au cours de laquelle il s’est considérablement investi dans l’aide aux réfugiés en Australie.

Il a repris récemment la plume pour un nouveau roman. En France, nous avons la chance de bénéficier du travail des éditions Le Bélial’ qui ont entrepris la publication de l’intégrale de ses nouvelles : un premier volume, Axiomatique est paru en septembre 2006, réunissant 18 textes, dont 10 inédits, ainsi qu’une bibliographie exhaustive.
A l’automne 2007 est paru un deuxième recueil, Luminous, tout aussi volumineux, dont quatre textes étaient inédits. Un troisième volume est prévu pour l’année suivante... et la rumeur court qu’un quatrième volume serait envisagé.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


Au-delà des romans, chroniqués en bas de cette page, Greg Egan est un auteur qui ne s’appréhende complètement qu’à travers ses nouvelles. Avant la parution de Axiomatique et Radieux au Bélial’, il n’existait que deux recueils traduits en français, tous les deux d’une grande qualité.

"Notre-dame de Tchernobyl"

["Our Lady of Tchernobyl", 1995] EDITIONS DLM, 1996

  • "Mortelles ritournelles" ["Beyond the whistle test", 1989]
  • "Rêves de transition" ["Transition dreams", 1993]
  • "Comme paille au vent" ["Chaff", 1993]
  • "Notre-dame de Tchernobyl" ["Our lady of Chernobyl", 1994]

"Axiomatique"

["Axiomatic", 1995] EDITIONS DLM

  • "Axiomatique" ["Axiomatic", 1990]
  • "Le coffre-fort" ["The safe-deposit box", 1989]
  • "Le tout p’tit" ["The cutie", 1989]
  • "La caresse" ["The caress", 1990]


Lire la critique

COMMANDER

Océanique de Greg Egan

Troisième volet d’un projet éditorial audacieux — l’intégrale raisonnée des nouvelles de Greg EganOcéanique complète le travail débuté avec Axiomatique et Radieux. À l’inverse des deux premiers tomes, il ne reprend pas le contenu intégral du recueil original… D’où l’idée d’un éventuel quatrième volume.

 

Lire la critique

COMMANDER

Axiomatique de Greg Egan

[Axiomatic, 1995]

Attendu en France comme le messie par un certain nombre d’amateurs de science-fiction, ce recueil de Greg Egan (pas aussi inédit qu’il y paraît — DLM ayant déjà publié huit de ces nouvelles) constitue le premier tome d’une publication qui, au final, en comprend trois. Un triptyque (Axiomatique, Radieux ; et Océanique)qui formera le panorama intégral et inédit des nouvelles de cet auteur australien réputé difficile.

Dans sa 1ère publication française, ce sont les éditions du Bélial’ qui nous ont permis ainsi de mesurer cet auteur discret à sa juste valeur. La réédition en poche d’Axiomatique met l’ouvrage à la portée de tous, à quelques jours de la publication, toujours au Bélial, en grand format, du troisième volet, Océanique.
Dix-huit nouvelles de SF prospective mâtinée de philosophie, ça vous tente ?

 

Lire la critique

COMMANDER

Radieux de Greg Egan

[Luminous, SEPT. 1998]

Voici enfin le deuxième volume de l’intégrale des nouvelles de Greg Egan. "Enfin" dis-je parce que le premier volume, Axiomatique, publié l’an dernier, plaçait déjà la barre très haut et que Greg Egan est depuis longtemps l’une des signatures les plus vénérées du Cafard cosmique.
C’est donc palpitant d’impatience que j’ai ouvert Radieux, recueil de 10 novellas, dont 4 inédites, un tout petit peu moins épais qu’Axiomatique.
J’en suis ressorti, une semaine plus tard... ébloui.

 

Lire la critique

COMMANDER

Diaspora de Greg Egan

Au XXXème siècle, il n’y a quasiment plus un être humain "normal" sur Terre. Une grande partie s’est téléchargée dans des corps robotisés ou à l’intérieur de réalités virtuelles. L’autre partie a évolué grâce à la génétique, divergeant en de nombreuses espèces.

L’Humanité a donc échappé à la mort. Du moins c’est ce qu’elle croyait... jusqu’à ce que s’annonce la coalescence de deux étoiles, et le destructeur rayonnement gamma qui en résultera.

 

Lire la critique

Schild’s Ladder de Greg Egan

[EDITIONS EOS, 2001]

Dans un futur lointain, une expérience visant à « sonder » le vide dans l’espoir d’enfin unifier la relativité générale et la physique quantique tourne mal. Un nouveau vide aux propriétés incompréhensibles est crée. Il commence à croître et dévorer l’ancien.

600 ans plus tard sa croissance continue, détruisant l’un après l’autre les systèmes habités. Voici le point de départ de ce roman de Greg Egan , paru en 2001 et toujours sans traduction française...

 

Lire la critique

COMMANDER

Téranésie de Greg Egan

[Teranesia, 2000]

Des espèces nouvelles d’oiseaux, d’insectes et même de plantes sont apparues dans des îles de l’archipel indonésien. Des espèces qui semblent avoir échappé aux règles de l’Evolution telle qu’on les connait depuis Darwin.
<
Prabir et sa soeur Madhusree, exilés au Canada retournent dans cette région où leurs parents étudiaient, déjà 20 ans plus tôt, d’étranges papillons aux formes inconnues.

Un voyage difficile pour l’un comme pour l’autre car leurs parents sont morts là-bas... et les mystérieuses espèces déviantes pourraient cacher un danger beaucoup plus grave...

 

Lire la critique

COMMANDER

Isolation de Greg Egan

[Quarantine, 1992]

Imaginez un monde rempli de nanotechnologie à en crever, où les moustiques génétiquement modifiés font de l’espionnage industriel, et où la théorie des quantas permet de choisir l’avenir entre tous les avenirs possibles, y compris les moins probables...

Voici donc l’intrigue la plus mathématique que l’on ait lu depuis longtemps, une réflexion en forme d’algorithme névrosé autour de la réalité, très proche d’ailleurs en cela de l’univers de Philip K. Dick.

 

Lire la critique

COMMANDER

L’énigme de l’univers de Greg Egan

[Distress, 1995]

Sur une île artificielle de coraux génétiquement modifiés, au large de l’Australie, Andrew Worth, journaliste à la caméra greffé sur le cerveau se prépare à tourner un documentaire sur Violet Mosala, plus jeune prix Nobel jamais élu, qui cherche à définir une Théorie du Tout, cad l’aboutissement final de toute science et la compréhension complète de notre univers dans toutes ses dimensions...

Le colloque auquel ils assistent tourne à la confrontation physique quand sectes, agents doubles des nations étrangères et mutants se mêlent d’empêcher la définition de cette Théorie finale pour des motifs pas forcément si mauvais...

 

Lire la critique

COMMANDER

La cité des permutants de Greg Egan

[Permutation city, 1994]

Permutation city, c’est la ville de demain, la seule qui offrira la vie éternelle à ses habitants... et pour cause : ils seront des reconstitutions conscientes des milliardaires qui ont payés pour se voir projetés à l’état de copie dans ce monde nouveau où tout est possible.

D’ailleurs Permutation City survivra même à l’extinction de la planète puisque qu’elle repose sur la trame même de l’univers et non sur des ordinateurs physiques.

Mais où peut conduire la construction d’une réalité entièrement synthétique ?

 

Mr.C