EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

 
 
Publié le 04/01/2009

Erik Le Viking de Terry Jones

[The Saga of Erik the Viking]

ED. BRAGELONNE, NOVEMBRE 2008

Par Ubik

Avant toute chose, le rédacteur de cette chronique doit confesser sans surseoir un seul instant qu’il appartient à cette engeance qui s’est amusé du nonsense et des pitreries slapstick de la troupe des Monty Python. Ceci explique en grande partie l’a priori favorable avec lequel il a lu ce bouquin, puis écrit le compte-rendu qui suit.
Le chroniqueur s’en excuse par avance tout en sachant que pour cela, il encourera sans doute les foudres de l’Inquisition espagnole. Pas moins.


Heureux qui comme Erik, a fait un beau voyage...

Un beau jour Erik, un fameux guerrier viking, décide de partir à la recherche du merveilleux pays où le soleil se couche le soir venu. Embrassant son épouse et son fils aîné, âgé de quinze années, il embarque avec ses compagnons, Ragnar Barbe-fourchue, Sven le Fort, Thorkhild et les autres, sur son navire le Dragon doré et fait voile vers l’horizon et l’inconnu.

Ainsi débute un long et périlleux périple, jalonné de multiples épreuves et rencontres, où le plus important n’est pas la destination finale, mais bien le voyage lui-même et ce qu’il permet de découvrir sur soi-même.

Chez les amateurs d’un certain humour britannique, le nom de Terry Jones évoque immanquablement des souvenirs qui font poindre aux yeux des larmes qui ne sont pas seulement d’émotion. Toutefois, la carrière du généreux Britannique ne s’est pas cantonnée à son rôle dans la troupe des Monty Python et aux adaptations cinématographiques qu’il a réalisées. Terry Jones a également contribué à l’écriture du moyennement amusant Starship Titanic, en collaboration avec Douglas Adams. Il a participé aussi à la conception de La Bible des gnomes et farfadets et du Livre des fées séchées de Lady Cottington, deux ouvrages d’érudition fantaisiste. Il a écrit un pamphlet fort stimulant contre la guerre au terrorisme [Ma guerre contre la guerre au terrorisme, Flammarion, février 2006].

Avec Eric Le Viking, Terry Jones rend hommage, avec une très grande légèreté et une bonne dose d’humour, aux grandes sagas scandinaves, en particulier les fornaldarsögur, les sagas dites des temps légendaires. En effet, Erik Le Viking n’a rien d’une pochade besogneuse. A vrai dire, rien n’est plus éloigné de l’adaptation cinématographique pénible qu’en a fait Jones lui-même, que ce court récit facétieux et alerte. Aussi faut-il totalement oublier l’esprit déjanté des trublions britanniques pour ne retenir que le plaisir du jeu avec les codes des sagas et les clins d’œil dédiés à leurs motifs et archétypes : Dragon, maelstrom, îles merveilleuses, mage, trolls, fantômes, épée magique, bord du monde en forme de cataracte géante, et la Mort elle-même... Sans oublier la morale de circonstance.


COMMANDER

Au final, Eric Le Viking est une lecture sympathique, sans doute pas inoubliable et un tantinet onéreuse [les illustrations de Boulet compensent quelque peu], mais le résultat n’est pas complètement honteux.