EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Les Horreurs de la Guerre

Joe Haldeman s’est fait remarqué à la fin des années 70 avec "La guerre éternelle", un roman de guerre - genre habituellement peu courant en S.-F., sauf quand i s’agit d’utiliser les champs de bataille en fond de décor.

HALDEMAN lui n’avait pour autre propos que la guerre elle-même, son horreur, son absurdité, et ses effroyables conséquences sur les êtres humains. On su d’ailleurs très vite qu’il y avait aussi mis sa propre expérience traumatisante du Vietnam.

De formation scientifique, HALDEMAN écrivit ensuite des romans de S.-F. plus classiques.

En 1997 cependant, à la surprise générale, il réussit un nouveau coup de maître avec "La Paix éternelle", qui sur le même thème que son premier succès, réussit à renouveller le propos au jour des nouvelles avancées scientifiques. Il obtint d’ailleurs une deuxième fois les prix Hugo et Nebula.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


La série de "La guerre éternelle"

  • "La guerre éternelle" ["The Forever War", 1974] PRIX HUGO 1976 - PRIX NEBULA 1976

Comme tous les étudiants les plus doués de sa génération, hommes et femmes, William Mandela est envoyé à la guerre : la civilisation Taurans, dont on ne sait presque rien, a détruit un astronef terrien, c’est la guerre.

D’entraînements inhumains en batailles sanglantes, William survit à de multiples tueries et à des années de voyages spatiaux. Pour découvrir à son retour une Terre qui n’a plus rien d’humain. Et pour ce rendre alors compte que son existence se résume à une vie de soldat, une vie de solitude et de peur.

On lit ce roman comme William Mandela découvre sa vie : pas à pas, en toute innocence. Et puis de page en page, l’horreur se fait plus concrète, plus dure. Et quand la seule raison de vivre, le retour sur Terre, apparaît comme une illusion, c’est l’absolu désespoir qui s’empare de William.

Seul l’amour pourrait le sauver, mais lui aussi est constamment menacé par la machine de guerre. Ce roman, brutal et réaliste, atypique dans la S.-F., est riche d’humanité et de vérités.

  • "La paix éternelle" ["Forever Peace", 1997] PRIX HUGO 1997 - PRIX NEBULA 1998 
  • "La liberté éternelle" ["Forever Free", 1999] 

- "Pontesprit" ["Mindbridge", 1976]

- "Immortalité à vendre" ["Buying Time", 1989]


LES OEUVRES DE JOE HALDEMAN SUR AMAZON.fr


SUR LE NET : LE SITE PERSONNEL DE JOE HALDEMAN



Lire la critique

COMMANDER

"Pontesprit" de Joe HALDEMAN

["Mindbridge"]

Peu traduit en France malgré un Hugo et un Nebula obtenus en 1975 pour "La guerre éternelle", Joe HALDEMAN mérite pourtant que l’on porte davantage attention à sa production littéraire, ce que FOLIO SF entreprend brillamment avec la réédition de "Pontesprit".

 

Lire la critique

COMMANDER

"La liberté éternelle" de JOE HALDEMAN

["Forever Free", 1999]

On aimait bien Joe HALDEMAN. "La guerre éternelle" avait en effet largement mérité son prix Hugo, et ses autres livres publiés chez Denoël valaient largement le détour. Si le récent "La paix éternelle" paraissait un peu baclé, certaines idées continuaient tout de même à faire mouche, tout comme les dialogues et les développements de l’histoire.

Mais cette fois, avec "La liberté éternelle", Joe HALDEMAN loupe son coup.

 

Mr.C