EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Peter F. HAMILTON a commencé à écrire en 1987, et vendu l’année suivante sa première nouvelle à Fear magazine, un magazine consacré à l’horreur sous toutes ses formes. Il avait alors 28 ans.


HAMILTON, qui n’est jamais allé à l’Université, fut ensuite publié par de petits journaux, par le magazine « Interzone » et dans l’anthologie « In Dreams and New Worlds ».

Il acquiert rapidement un petit public de fidèles avec ses nombreuses nouvelles, puis avec sa première trilogie, le cycle de Greg Mandel [pas traduit en français].

En France, c’est son impressionnante série « L’Aube de la Nuit » qui l’a fait découvrir. Attention, l’auteur insiste sur le fait qu’il s’agit bien d’un seul roman, même si, vu la longueur de l’ensemble, l’ouvrage paraît en France en... six volumes grands formats dans la prestigieuse collection Ailleurs & Demain [et sept volumes dans la version pcohe chez Pocket SF].

Cet énooorme space-opera compte plus de 6000 pages, ce qui en fait le plus long romand e SF jamais publié. Niveau thématique, il greffe avec audace une trame de space op’ sur un fond propre à l’horreur : le retour des morts parmi les vivants. HAMILTON maîtrise les ressorts d’une construction complexe [beaucoup de personnages secondaires, une quinzaine de sous-intrigues], et excelle à la fois dans le combat galactique et dans la scène de zombie, avec un sens du spectacle et du suspense qui laisse pantois. Il est évidemment conseillé de lire les différents volumes dans l’ordre : commencer au milieu rendrait le récit incomplet et réellement incompréhensible !

Peter F. HAMILTON vit actuellement près de Rutland Water.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


La Trilogie de L’Aube de la Nuit [R.LAFFONT / A&D, REED. POCKET SF]

  • « Rupture dans le réel » [« The Reality Dysfunction, 1996]
    • « Emergence »
    • « Expansion »
  • « L’alchimiste du Neutronium » [« The Neutronium Alchemist », 1997]
    • « Consolidation »
    • « Conflit »
  • « Le dieu nu » [« The Naked God  », 2000]
    • « Résistance »
    • « Révélation »

ATTENTION : Dans sa reprise en poche, la première partie de la trilogie, « Rupture dans le réel » a été découpée en trois volumes [« Genèse », « Emergence », « Expansion »], et non deux comme en grands formats.

Le cycle de Greg Mandel [« The Greg Mandel Books »] [inédit en France]

  • « Mindstar Rising », 1993
  • « A Quantum Murder », 1994
  • « The Nano Flower », 1995


Lire la critique

COMMANDER

"Dragon déchu" de Peter F. HAMILTON

Un space opera de très bonne facture qui ne se contente pas uniquement de respecter les règles du genre.

Lawrence Newton, adolescent rebelle nourri aux séries SF du XXIVe siècle, rêve d’espaces infinis, d’explorations de nouvelles frontières. Son père, riche notable d’Amethi, une planète en pleine terraformation, le destine à une grande carrière d’administrateur. Tout les coups sont permis, même les plus machiavéliques, pour atteindre cet objectif.

 

Lire la critique

COMMANDER

"L’étoile de Pandore" de Peter F. HAMILTON

Le roman débute avec la disparition instantanée de deux étoiles hors de l’espace colonisé par l’humanité. Prometteur. De nombreuses questions restent, alors, sans réponses. Les scientifiques se lancent dans d’interminables spéculations pour en déterminer la cause. Les politiques se disent qu’il serait bon d’aller voir ça de plus prêt pour déterminer le degré de dangerosité de l’espèce responsable de cet incroyable phénomène...

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Cycle de "L’Aube de la nuit" de Peter F. HAMILTON

A la frontière du space-opera et du roman fantastique, Peter F. HAMILTON invente un nouveau genre : la Saga de science-fiction horrifique. Parti d’un incident inexplicable, une "rupture dans le réel" qui permet aux morts de revenir à la vie, cette saga conte la guerre impitoyable des morts et des vivants, lutte dans laquelle de nombreux personnages historiques ressucités entrent en jeu.

 

Mr.C