EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

 
 
Publié le 04/12/2005

"Héroïne d’un jour" de Elizabeth MOON

EDITIONS BRAGELONNE / SF, NOVEMBRE 2005

Par Lunatik

Esmay est une jeune lieutenant de la flotte qui ne demande qu’à faire son boulot sans faire de vague. Et pourtant, suite a une mutinerie, elle se trouvera aux commandes d’un vaisseau de guerre plongé dans la bataille. Son aisance naturelle au commandement lui fera même remporter la victoire. Mais cela ne l’empêchera pas de passer en cours martiale pour qu’elle se justifie sur les évènements liés à la mutinerie.


Et même si celle-ci était totalement justifiée et que le résultat final joue plutôt en faveur d’Esmay, sa hiérarchie décide de la placer au service technique d’une unité de maintenance, au placard quoi. Mais avant d’intégrer sa nouvelle affectation, elle retourne sur sa planète d’origine afin de se reposer. C’est en héroïne qu’elle est accueillie, alors qu’elle ne cherche que le calme et la discrétion. Dans sa famille, son passé resurgira pour lui infliger une terrible épreuve.

C’est finalement avec soulagement qu’Esmay se présente à sa nouvelle affectation, dans ce gigantesque vaisseau de maintenance où elle doit d’abord apprendre à ne pas se perdre. Son statut d’héroïne l’a suivie et tout le monde se l’arrache pour qu’elle relate les événements de la bataille. Apres une période d’effervescence autour de sa petite personne, Esmay réussi une fois de plus à se faire discrète. Mais c’est sans compter sur la Horde sanguinaire... Esmay va, à nouveau, être amené à exploiter ses compétences de commandement.

Pas très original mais efficace

Ce roman se situe vraiment dans la lignée des classiques "Bujolderie"de la série Barrayar. C’est-à-dire un roman qui ne manque pas de rythme ni d’intérêt mais qui ne marquera pas le paysage de la SF pour longtemps. Héroïne d’un jour est donc un Nième Space-Opéra militariste relativement prenant qui se lit facilement.

La première moitié du livre se focalise sur son personnage principal. C’est sans conteste la meilleure partie du récit. Moon s’attarde sur le passé douloureux d’Esmay, sur sa relation avec les autres, sur ses sentiments face à son soudain statut d’héroïne. Bref, on y découvre un personnage attachant qui doute de ses propres capacités.


COMMANDER

G.I. Jane dans l’espace

Mais peu de temps après qu’Esmay aie intégrée sa nouvelle affectation dans le vaisseau de maintenance, le roman bascule vers une baston générale entre des gentils intelligents et des vilains méchants pas beaux au QI flirtant avec la température anale de l’ours polaire. Ce n’est certes pas déplaisant, mais plus de crédibilité et moins de caricature n’aurait pas nuis à l’ensemble.

Finalement on retiendra le côté divertissant d’un livre vite lu et vite oublié.