EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 03/03/2002

Inversions de Iain M. Banks

[Inversions, 1998]

ED. FLEUVE NOIR / RVA, OCT. 2002 - REED. POCHE 2003

Par PAT

Docteur personnel du Roi Quience, Vosill cumule deux défauts. Elle en sait bien plus que tout le monde en terme de médecine et a le malheur d’être une femme. Dans ce monde féodal aux règles strictes, son rapport privilégié avec le Roi ne plaît pas à tout le monde. Des complots se trament, des assassinats se préparent, pendant que d’étranges évènements ont lieu.
Qui fait quoi ? Qui veut quoi ?


Ailleurs, dans un autre royaume, le "Protecteur" rassemble ses forces et lance une guère contre les baronnets qui prospèrent depuis la chute de l’empire. Un empire laminé par une catastrophe d’origine stellaire, quand une boule de feu tombée du ciel ruina la société dans son ensemble.

Protégé par un garde du corps zélé nommé DeWar, le "Protecteur" reste miné par la maladie de son fils et unique héritier. Une maladie inexplicable qu’aucun soin ne semble endiguer. Alors que les événements s’emballent, DeWar et Perrund (la favorite du " Protecteur ") nouent une étrange amitié platonique. De leurs conversations jaillissent des histoires tristes et nostalgiques. Celle de deux cousins en désaccord sur la question concernant l’intervention ou la non-intervention. Celle d’une femme violée, blessée et finalement avide de vengeance. Celle qui révèlent des personnages profondément traumatisés. Les trahisons se succèdent et s’accélèrent, mais qui manipule qui ?

Subtil, décalé, tordu et remarquablement construit, Inversions est un roman un peu à part du cycle de la Culture. Il est situé sur une planète moyen-âgeuse et intégralement raconté d’un point de vue " indigène ". Pour le narrateur, l’existence d’une société galactique est tout simplement inconcevable, et les événements dont il est témoin lui restent incompréhensibles. Imaginez un Celte manipulé par des voyageurs temporels venus directement de l’an 7521 !

À l’exact opposé du Space Opera, Inversions décrit un monde très cohérent et alterne deux actions séparées, procédé habituel chez Banks.

La pertinence du texte, et l’acuité presque douloureuse dont l’auteur fait preuve, sont formidables. La lecture du roman est donc incontournable pour tous les fans du Cycle. Reste que pour comprendre réellement Inversions, il est nécessaire d’être relativement familier avec la Culture.


COMMANDER

Lu directement sans aucune référence, Inversions laissera perplexe le néophyte et ne livrera aucune explication quant à la spécificité de Vosill. Les habitués du cycle, eux, ricaneront quant elle parlera "d’absence involontaire due à des circonstances spéciales", seule allusion claire et nette à la Culture !

Un très bon livre. Un très bon moment.