EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 02/11/2008

« L’Empire des Vaincus » de Terry GOODKIND [L’Epée de Vérité VIII]

[« Naked Empire », 2003]

ED. BRAGELONNE, SEPT. 2008

Par paul muad’dib

Voici enfin venu le huitième tome du cycle de L’Épée de vérité [série de onze tomes en version originale], traduit et mis en vente par les éditions BRAGELONNE. On retrouve Richard et Kahlan pour une nouvelle aventure forte en rebondissements...


Comme l’histoire est plutôt complexe, qu’il y a dejà huit tomes de parus, voici un bref résumé des tomes précédents :

Premier tome : « La première leçon du sorcier »

Richard Cypher vivait paisiblement dans les contrées de Hartland jusqu’à ce qu’il sauve une belle inconnue des griffes de ses poursuivants. Elle ne consent à lui dire que son nom : Kahlan. Mais lui sait déjà, au premier regard, qu’il ne pourra plus la quitter.
Des créatures monstrueuses suivent les pas de l’étrangère. Seul le vieil ermite Zedd, son ami, peut lui venir en aide. Car Zedd est en réalité le grand père naturel de Kahlan, ainsi qu’un sorcier, connu sous le nom de Zeddicus Zul Zorander. C’est lui que Kahlan est venue trouver pour qu’il nomme un sourcier de vérité.
Richard est l’élu choisi pour porter l’Épée de Vérité et son destin est de s’opposer aux forces de Darken Rahl, le maître du puissant empire d’Haran.

Richard apprend la vérité sur Kahlan, sur son statut de mère inquisitrice qui lui interdit l’amour à cause de son pouvoir magique. Il découvre également qu’il possède le don. Il découvre la souffrance, triomphe de Denna, une magicienne qui l’avait réduit à l’état de chien-esclave, et finit par vaincre Darken Rahl en retournant contre lui le premier des enseignements de la sorcellerie, lui faisant choisir la mauvaise boîte d’Orden, libérant ainsi le monde du joug du tyran.

Deuxième tome : « la Pierre des Larmes »

Après la mort de Darken Rahl, Richard apprend qu’il est le fils bâtard de celui -ci et le petit fils de Zedd. Malheureusement, nos héros n’ont un répit que de courte durée car l’ouverture des boîtes d’Orden a déchiré le voile entre le monde des vivants et le monde des morts créant ainsi une violation de la deuxième leçon du sorcier. Richard souffre de violentes migraines conséquences de l’éveil du don. la seule solution est de faire confiance à trois magiciennes qui veulent lui faire porter un collier magique l’emmener au palais de prophète, dans l’ancien monde, afin qu’il puisse apprendre à domestiquer son héritage. Kahlan trahit son amour afin de le sauver malgré lui. Sur la route, menant à l’ancien monde, Richard sauve une femme du nom de Du Chaillu, du peuple des Baka Ban Mana, et apprend à danser avec les morts en tuant 30 guerriers invincibles. Il devient ainsi sans cérémonie le mari de Du Chaillu. Durant son séjour au palais, Richard apprend qu’il est un sorcier de guerre car il a le don de magie Additive et de magie Soustractive, et qu’il est le premier à être né avec un tel pouvoir depuis 3000 ans. Il apprend plus tard par la dame Abesse que sa présence au palais est nécessaire pour chasser les Sœurs de l’Obscurité, une société secrète servant le Gardien. Il découvre que la Mère Abesse et Nathan Rahl, le prophète, attendent et planifient sa venu depuis des années. Il réalise bientôt que le palais est un "piège à temps", Nathan Rahl lui même est un des ancêtres de Richard. Pendant ce temps là, Kahlan découvre un nouvel ennemi qui approche du nouveau monde, accompagné de viols et de pillages, et prend les choses en main pour les repousser avec l’aide d’une petite armée. Après des mois au palais, Richard s’échappe et detruit la frontière entre l’ancien et le nouveau monde. Réalisant que Kalhan l’aime toujours, il la sauve d’un sacrifice qu’une prophétie indique comme seul moyen pour apporter la joie à son peuple. Il parvient à réparer le voile avec la Pierre des Larmes et renvoie ainsi Darken Rahl dans le monde des morts et fonce en Aydindril pour tenter de sauver Kalhan, condamnée à mort.

Troisième tome : « le Sang de la Déchirure ».

Richard brise l’alliance entre les Contrés du Milieu et les Inquisitrices et prend le contrôle d’Aydindril pour stopper la progression de l’ordre impérial. Les Contrées du Milieu ont alors le choix de se rallier à d’Hara ou à l’Ordre Impérial. Dans l’Ancien Monde, des troubles agitent le Palais des Prophètes. Verna, la Dame Abesse découvre que Anna la précedente Dame Abbesse est vivante et qu’elle s’est enfuie avec le Prophète (Nathan Rahl) afin d’accomplir les prophéties et ainsi sauver le monde de la domination de Jagang, celui-qui-marche-dans-les-rêves, empereur de l’Ancien Monde. Loin du palais des prophètes, il existe une force loyale à l’Ordre Impérial : le Sang de la Déchirure et son chef suprême, Tobias Brogan. Cette organisation veut éliminer toute magie du monde et pour cela, ils capturent Kahlan et Adie et les emmènent au Palais des Prophètes. Richard, à la recherche de Kalhan utilise un ancien moyen de transport, la silph, crée par de puissants sorciers afin de traverser les Contrées. Puis, séduit par les propriétés de la cape de Mriswith qui lui permet de devenir invisible, il délivre malencontreusement la Reine des Mriswith qui en profite pour fuir en Aydindril retrouver la silph. Richard détruit le Palais des prophètes pour empêcher Jagang de prendre possession des anciennes prophéties qui y sont conservées, sauve Kahlan et la ramène dans le Nouveau Monde où il aide son armée à vaincre le Sang de la Déchirure et les Mriswiths.

Quatrième tome : « Le Temple des Vents »

Richard voit arriver Nadine, une herboriste qu’il a connu enfant, et Drefan, un guerisseur qui est son demi-frère du coté de son père. De leur côté, Anna et Zedd poursuivent toujours le prophète. Leurs recherches les mènent dans une auberge où ils découvrent que Nathan les a trompés pour qu’ils suivent un autre homme. Toutefois, ils parviennent à capturer une Sœur de l’Oscurité qui poursuivait également Nathan. Richard et Berdine continue la traduction du journal de Kolo, le sorcier mort en protégeant la silph. Une Sœur de l’Oscurité parvient à semer en Aydindril une peste d’origine magique. En cherchant un remède à cette maladie, Richard pénétre dans la forteresse du sorcier et trouve un livre retraçant le procès des sorciers responsable de la disparition du Temple des Vents. Pour sauver les populations des Contrées du Milieu et du Nouveau Monde, les vents exigent que Richard se marie avec Nadine et que Kalhan s’unisse avec Drefan Rahl. Sachant que c’est la seule solution, une double cérémonie de mariage a lieu avant la révélation du temple. Kahlan Amnell, le véritable amour de Richard le trahi, condition pour lui permettre d’entrer dans le Temple des Vents. Richard sauve alors le peuple des Contrées du Milieu de la peste. Mais afin de retourner, il doit payer le prix de la connaissance obtenue dans le Temple et la rémission est le seul salut qui peut sauver Richard d’une éternelle vie de condamné. Pendant ce temps, Drefan prend la tête des Contrées du Milieu. Kalhan refusant de se considérer comme sa femme commence à organiser les troupes dans son dos. Quand Richard est de retour, Kahlan apprend qu’elle doit détruire le livre noir volé au temple pour sauver Richard, ainsi elle va dans l’Ancien Monde voyageant dans la silph. A son arrivée, elle trouve Verna, et Warren dans une situation compromise, et les aide immédiatement. Avec le livre, Kahlan revient en Aydindril. Richard neutralise Drefan. Kahlan détruit le livre en prononçant les trois Carillons recommandés par Nathan guérissant ainsi Richard de la peste. Richard et Kahlan s’unissent alors malgré la visite de Shota qui les avertit de nouveau de ne pas concevoir d’enfants, pour cela elle donne à Kalhan un collier contraceptif.

Cinquième tome : « l’Âme du Feu »

Plus rien ne va, Kahlan en voulant sauver Richard a invoqué les trois carillons qui ont pour mission d’anéantir toute source de magie. Ce tome suit plus particulièrement l’histoire du territoire Anderith qui est composé de deux nations:les Anderiens, peuple aux cheveux noirs qui gouverne le pays et les Hakens, peuple roux sous l’oppression des Anderiens. Richard, et ses amis sont au second plan dans ce volume. La meilleure défense du pays est une frontière constituée de cloches magiques géantes (les Dominie Dirtch) qui lorsqu’elles sonnent tuent ce qui se trouve de l’autre côté. Bertrand Chamboor, un homme politique postulant au poste de ministre de la civilisation (leader) ayant un gout prononcé pour le sexe, Dalton Campbell son directeur de la communication et Stein, une brute sanguinaire de l’ordre impérial vont tenter de décider de l’adhésion au nom d’Anderith aux forces de Richard ou à celles de Jajang. Richard arrive en Anderith car c’est là que se trouve le moyen de bannir les carillons du monde et sauver ainsi la magie. Un vote est alors proposé aux habitants Anderiens, pour leur libre adhésion à l’un ou l’autre des protagonistes, mais après de nombreuses manipulations de la part de Campbell, les habitants choisissent l’ordre impérial. Kahlan est blessée alors qu’elle était enceinte, et se trouve aux portes de la mort, et la seul solution pour la sauver est de bannir les Carillons. Richard parvient à le faire en leur proposant soit son âme, soit celle du sorcier qui les a enchainés aux cloches de défense " les dominies Dirch".

Sixième tome : « la Foi des Réprouvés »

Richard, Kahlan et Cara se sont réfugiés dans les forêts de Terre d’Ouest, où Kahlan récupère ses forces après avoir failli mourir dans le tome précédent. Suite à une vision prophétique, Richard refuse d’intervenir dans la guerre entre Le Nouveau Monde et l’Ordre Impérial qui marche déjà sur les contrées du milieu. Cependant loin d’être tranquilles, Nicci, une puissante sœur de l’Obscurité, agissant pour son propre compte, fait son apparition. Elle oblige Richard à venir avec elle dans l’ancien monde grâce à un sort de maternité qui la relie à Kahlan, la Mère Inquisitrice. Si Nicci le souhaite, elle peut tuer Kahlan rien qu’en y pensant. Richard n’ayant pas le choix accepte de suivre Nicci. Nos deux héros seront séparés pendant plus d’un an. Nicci emmène Richard dans la capitale de l’empire afin d’éssayer de le faire adhérer à la grande vision de l’empeur. Il travaillera comme transporteur de métaux puis comme sculpteur et se fera de nouveaux amis. Dans la capitale, Richard découvre que tous n’ont pas perdu la foi en la liberté. Ses amis ainsi qu’un grand nombre d’habitants voudraient échapper au joug de l’ordre impérial ! Cependant, prisonnier de Nicci, il essaye de faire croire qu’elle est sa femme et qu’il vit avec elle jour après jour. Remarqué pour ses dons en sculpture par le Frère Narev, un guide spirituel de l’ordre, il est prit pour sculpter une très grande et immonde statue représentant la déchéance humaine pour le nouveau palais de Jagang. Celui-ci en secret sculptera en réalité un chef-d’œuvre montrant la noblesse humaine, le désir de vivre et d’accéder au bonheur. Pendant ce temps, Kahlan et son amie et garde du corps Cara ont rejoint l’armée d’harane où se trouve déjà les Sœurs de la Lumière, Warren et Zedd. Ils se battent tout au long de l’année contre l’énorme armée de Jagang qui représente plusieurs millions de soldats, alors qu’ils ne sont eux-mêmes que quelques centaines de milliers ! De nombreux combats se déroulent jusqu’à que les troupes commandées par la Mère Inquisitrice reculent jusqu’en Aydindril. Désespérée d’être loin de son mari, elle décide de partir à sa recherche avec sa fidèle compagne Cara, ne pouvant plus être d’aucune aide pour le nouveau monde ! Elles arrivent dans la capitale le jour de l’exposition de la statue de Richard qui doit être mise en place devant le palais. Nicci décide de voir avant tout le monde la statue, et frappée par ce qu’elle évoque, elle comprend enfin ce que Richard essayait de lui faire comprendre depuis le début, et change de position ! Elle a compris qu’elle devait vivre pour elle-même, et ne plus être esclave ! Honteuse de la souffrance qu’elle a occasionnée à Richard et Kahlan, elle décide de les retrouver au plus vite et de rétablir l’ordre normal des choses. Pendant ce temps, l’énorme foule rassemblée sur l’esplanade contemple la statue, lumière parmi les ténébres que représentent les autres. Richard est arrêté et le frère Narev lui ordonne de détruire sa statue. Après un vibrant discours adressé au peuple sur la vie et la liberté, il la détruit. La foule se révolte et charge les soldats et les frères ! Nicci se repent et délivre Kahlan du sort. Richard et Kahlan se retrouvent accompagné par l’espoir de tout un peuple !

Septième tome : « les Piliers de la Création »

Jennsen est une jeune fille qui vit retirée du monde avec sa mère. Leur plus grande hantise : que les hommes du Seigneur Rahl leur mette la main dessus. Tout cela parce que la mère de Jennsen a eut la faiblesse de succomber aux charmes de Draken Rahl. Loin de tout comme elles le sont, elles ne savent rien de la mort de ce dernier et la découverte du corps d’un membre de quatuor va bouleverser leur vie. Sans compter l’arrivée impromptue d’un homme de l’empereur Jagang, rencontre qui va se solder par l’arrivée du reste du Quatuor et la mort de la mère de Jennsen. Pour survivre, il ne lui reste qu’une solution : tuer le Seigneur Rahl... Oba est l’archétype de l’homme D’Haran : grand, fort et résistant à la tâche. Son seul problème dans la vie, sa mère, qui le domine totalement. Mais sa vie va connaître un tournant quand il découvrira son héritage : il est le fils de Draken Rahl. Sa pauvre mère ne survivra pas à cette découverte et Oba est bien décidé à s’emparer de son héritage. Pour cela, rien de plus simple, il lui suffit de tuer Richard Rahl... Pendant ce temps, Zedd défend la forteresse du sorcier avec Addie, et grâce à un des sortilèges retrouvés dans les cartons de la forteresse il parvient à décimer une grosse partie de l’armée de jajang, mais ne fait que blesser légèrement l’empereur à cause de Jennsen qui s’interpose entre le sort et lui. Kahlan est enlevée par Oba le demi-frère de Richard, mais il parvient heureusement à la libérer, et à gagner dans l’action une soeur prête à tout pour se racheter.


Bien sur, la première leçon du sorcier est suivie d’autres leçons, enseignées parfois assez durement à Richard. Voici donc, un bref rappel des leçons vues jusqu’à maintenant dans chacun des tomes de l’épée de vérité :

La Première Leçon : "Les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu’ils souhaitent être la vérité ou ce qu’ils redoutent être vrai."

La Deuxième Leçon : "Les pires maux découlent des meilleures intentions."

La Troisième Leçon : "La passion domine la raison."

La Quatrième Leçon : "Absoudre, c’est donner aux autres. Mais aussi recevoir d’eux plus que ce qu’on leur a offert.

La Cinquième Leçon : "Rappelle toi ce que les gens font, et pas seulement ce qu’ils disent, car les actes trahiront un mensonge."

La Sixième Leçon : "Le seul souverain dont on doit accepter le joug est la raison."

La Septième Leçon : "La vie est le futur, pas le passé."


Le huitième tome de la série de l’épée de vérité prend place immédiatement à la fin du septième. Richard est donc prêt du lieu appelé les piliers de la création où il a affronté son demi-frère dément Oba Rahl et retrouvé une demi-soeur en la personne de Jennsen Rahl. Il est toujours accompagné de Kahlan, Cara, Tom et Friedrich le doreur.

Richard est en proie à deux gros problèmes : le premier résoudre un faisceau d’événements que Cara a déclenché accidentellement en touchant une statuette à l’effigie de Kahlan et le second est plutôt lié à lui même et à son mauvais contrôle du don. Richard a un problème d’équilibre entre son don et son comportement.

Le danger rôde autour du sourcier de vérité, des animaux ressemblant à des vautours semblent les suivre et les observer de loin. Le sourcier ne tarde pas à comprendre que les animaux obéissent à un sorcier à la solde de l’Ordre Impérial.
Il va toutefois avoir la visite d’un étranger appelé Owen, qui lui présente une requête un peu étrange que Richard refuse dans un premier temps mais qu’il sera malheureusement contraint d’accepter ultérieurement.

Il découvrira ceux que l’on surnomme l’empire des vaincus alias les Bandakars présentant une philosophie de non violence poussée à son paroxysme, préférant se masquer la vérité plutôt que de reconnaitre les méfaits de L’Ordre. Et il devra affronter un être unique, un sorcier de l’ancien temps comme lui, sauf qu’il possède une autre spécialité, celle de voler les âmes.

Pendant ce temps, Zedd qui défendait la forteresse du sorcier avec Addie, est capturé par l’ennemi et réduit à l’esclavage à l’aide d’un Radah’an vérrouillé à l’aide de magie soustractive. Il découvre que l’Ordre possède des colosses insensiblent à la magie qui pillent la forteresse. L’Empereur Jajang ayant encore un souvenir amer de la toile de lumière qui a détruit une bonne partie de son armée, torture le sorcier pour qu’il lui explique les artefacts de la forteresse peu à peu acheminé dans le camp de l’Ordre...

Voici, encore un tome a dévorer. Comme à son habitude, GOODKIND explore à fond la psychologie de ses personnages, n’hésitant pas à recourir à l’innomable en ce qui concerne les pratiques des bouchers de l’Ordre. Le lecteur prendra plaisir à cotoyer les héros mais aussi les personnages secondaires de la série. Il y aura bien entendu une petite surprise final où l’on aura la joie de retrouver quelques personnages issus des premiers tomes de la série. Après un roman où les personnages principaux étaient réduits à l’état de figurants, on retrouve là un tome centré sur leur histoire.


COMMANDER

Bon, disons le clairement je ne suis pas objectif pour au moins deux raisons : la première est que j’aime les cycles en plusieurs tomes. la deuxième est que si vous avez l’intention de lire ce tome là c’est que vous avez dejà lu les précédents.

Mais bon je ne le répéterai jamais assez, L’Epée de Vérité, c’est bon, mangez en !!