EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 14/06/2008

« La jeune détective et autres histoires étranges » de Kelly LINK

ED. DENOËL / LUNES D’ENCRE, MAI 2008

Par PAT

Recueil de nouvelles sans équivalent en langue anglaise [une sorte de best-of des deux recueils parus outre-manche, Stranger Things Happen et Magic for Beginners], La jeune détective et autres histoires étranges est un livre qui fait du bien. Intelligence du propos, maîtrise de l’ambiance, petite musique, tout y est.
De quoi donner envie d’en savoir plus et d’attendre de pied ferme les prochaines productions d’une auteur inconnue en France.


Figurent notamment au sommaire de ce recueil :

  • Voyages avec la femme des neiges, Prix James Tiptree Award 1997
  • Le chapeau du spécialiste, World Fantasy 1999
  • Le fantôme de Louise, Nebula Award 2001
  • Le sac à main féerique, Hugo Award 2005 et Nebula Award 2006
  • Magie pour débutants, British Science Fiction Association Award 2006

Horreur, angoisse, fantastique léger, humour déviant, fantômes et fantasmes, Kelly LINK reprend tout à son compte et distille ses textes au compte-goutte. Derrière des situations classiques ou pointent le cliché, les nouvelles proposées ici évitent tous les écueils et frappent avant tout par leur ton aigu et maîtrisé.
La plume de Kelly LINK est sûre, ajustée, délicate et douloureuse [beau travail de Michelle Charrier, dont les traductions restent des modèles du genre]. Seules ses fins laissent un peu à désirer, un souci qui revient quasiment à tous les coups.
Témoin Le sac à main féérique, jolie histoire de sac magique abritant tout un village et confié à la garde d’une vieille sorcière qui a la mauvaise idée de mourir. À sa petite fille de reprendre le flambeau et de maintenir une tradition vivace dans la famille. Belle idée, donc, bien racontée, mais ternie par une non-fin trop terne.
Idem pour le très bon Magie pour débutants, qui, sur un excellent scénario de Reality Show, termine sa course sans réelle conclusion.

Ceci dit, on peut citer plusieurs contre-exemples. D’abord, l’impeccable Animaux de pierre, plongée lovecraftienne dans l’horreur d’une maison hantée où aménagent des citadins bien sous tout rapports, mais pas encore adaptés à leur nouvelle vie campagnarde, et le sublime Nymphéas, Lilas, Lilas, Iris, belle description de la vie après la mort et des tristes tourments qui s’en suivent.
On notera également le très déroutant Chapeau du spécialiste, où, sous couvert d’une histoire classique de fantômes et de gémellité, LINK nous ballade très précisément où elle veut, l’angoisse en plus.

Ce qu’il y a de précisément admirable chez elle, c’est que, empruntant des sentiers qui, au départ, semble balisés et Sans résumer l’ensemble de cet excellent recueil de nouvelles, on constate assez vite que Kelly LINK sait où elle va, malgré les défauts précédemment évoqués. Le ton bien particulier des textes et leur indéniable beauté [même au cœur du malaise] ne laissent pas la place au moindre doute.
On tient quelque chose. Quelque chose de très bon.


COMMANDER

Les idées sont là, le traitement est impeccable et l’originalité bienvenue. Ne reste plus à Kelly LINK qu’à maîtriser ses textes jusqu’au bout pour entrer de plain-pied dans la confrérie des auteurs incontournables. Quelque chose nous dit que ça ne devrait plus tarder...