EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 10/05/2001

"Les fables de l’Humpur" de Pierre BORDAGE

ED. J’AI LU / MILLENAIRES, 1999 - REED. J’AI LU / POCHE, MARS 2005

Par Lunatik

Véhir, moitié homme - moitié cochon [à chanter sur l’air de Bioman...], n’est plus en phase avec ses semblables. Lors du traditionnel ‘grut’ - séance d’accouplement collectif dans un espace confiné - il s’échappera de l’enclos. Il n’a pas pu supporter le fait que la troia qu’il convoitait depuis des mois se soit offerte à d’autres.

Véhir sera donc livré à lui-même, plus question de revenir dans son clan, sous peine de se voir punir par les Lais de l’Humpur, les garants de la foi et de la bonne conduite.

Mais comment survivre hors de sa communauté, lorsque l’on est un Grogne, un « pue-la-merde » juste bon à finir dans l’assiette des nombreux prédateurs de la région de la Dorgne ?


Heureusement, Véhir va rencontrer Jarit - un autre Grogne rejeté par son clan il y a des années - et cette rencontre va changer le destin de Véhir. Jarit va tout d’abord lui donner les clefs pour survivre sans se faire attraper par un Hurle, Miaule ou autre prédateur.

Ensuite il lui parlera des Dieux Humains vivant dans le grand centre, lui montrera des photos de ces Dieux, trouvés dans un livre et lui donnera une épée forgée de la main des Dieux - Il y a longtemps que les différents clans de la Dorgne ont oublié comment forger le métal.

Dès lors, Véhir partira à la recherche des Dieux Humains afin de comprendre son existence et de donner une signification à la dégénérescence des clans, à ce retour dans le règne animal.

Au fur et à mesure de son périple, il sera rejoint par d’autres protagonistes à la recherche des Dieux Humains. Il connaîtra même l’amour, mais avec une femelle d’un autre clan, ce que réprouvent le plus fermement les Lais de l’Humpur.

Dans un futur éloigné, l’humanité a disparue pour laisser place à de nombreux clans, les Grognes [homme/cochon], les Hurles [homme/loup], les Siffles [homme/serpent], les Miaules [homme/chat], les Ronges [homme/rat], les Beles, les Cousins roux, les Aboyes et tant d’autres. Et chacun de ces clans régresse, le coté animal prenant le pas sur le coté humain au fil des générations. Cette régression est palpable dans les dialogues du livre. Pierre BORDAGE, utilisant un vocabulaire imaginatif et des tournures de phrase particulières, plonge son lecteur de façon convaincante dans un monde aux allures médiévales.

« Le grand Mesle, le démon, l’est çui qui pousse au fraye avec une seule troia, déclara Graum sans tenir compte de sa réaction. Compren’t ça, Vehir : Le grand Mesle s’aglisse dans la tendre tete des grognelets pour ebouiller les communautes. » p12

« L’est pas le moment ! maugréa Vehir. Pouvons plus ensauver, dornavant ! » p45

La plupart du temps c’est lisible - mais par moment il faut se creuser un peu plus les méninges...

La religion est une fois de plus très présente dans ce livre de BORDAGE. Les Lais de l’Humpur qui dictent les lois divines, mènent à l’endoctrinement et à l’asserissement des faibles : c’est un thème récurrent chez l’auteur [voir "Abzalon", "Orcheron", "Les guerriers du silence", "Les derniers hommes"...], mais à chaque fois il arrive à lui donner un nouveau souffle, en évitant ainsi de lasser ses fidèles lecteurs.


COMMANDER

Cette quête des Dieux Humains sera donc l’occasion de découvrir une civilisation féodale à cheval entre le règne animal et humain. Et même si on peut regretter certaines lourdeurs [il est parfois un peu trop bavard] et une fin moralisante à deux sous [le progrès, c’est pas toujours bien pour l’humanité], les talents de conteur de Pierre BORDAGE sont ici à nouveau mis en valeur.

En d’autres termes, laissez vous porter par la narration : le voyage est agréable.