EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 20/09/2001

"Les Loups des Etoiles" de Edmond HAMILTON

REEDITIONS FOLIO SF, 2001

Par PAT

Père du Space Opera, Edmond HAMILTON avait déjà fait l’objet d’une réédition en intégrale dans la collection Lunes D’encre. "Les loups des étoiles" sont aujourd’hui re-réédités chez Folio SF, sous une abominable couverture de Manchu.

Épais volume prometteur, "Les loups des étoiles" rassemblent les trois romans de la série éponyme : "L’arme de nulle part" , "Les mondes interdits" et "Le monde des loups".


Autant savoir tout de suite que ces aventures interstellaires sont du pur Space Opera, dans toute son horreur et tout son bonheur. Créateur de ce qui allait devenir "Capitaine Flam", époux de la scénariste de "L’epire contre-attaque", HAMILTON a inventé un genre littéraire à lui tout seul, un genre dont s’inspireront moult cinéastes et écrivains. Pour ça [et pour d’autres choses encore], on ne peut que le remercier.

"Les loups des étoiles" racontent les péripéties de Morgan Chane, seul loup des étoiles [ces pirates dotés d’une force herculéenne et d’audace délirante] d’origine terrienne. Chassé par son clan pour avoir tué l’un des siens, il est recueilli par un vaisseau de mercenaires.

Dès lors commence pour lui une série d’aventures épiques, qui le conduiront à la recherche d’armes incompréhensibles laissées par des races extraterrestres oubliées, de modes de voyages interstellaires instantanées, de butins chaque jour plus importants, pour arriver à la question fatidique : Morgan Chane serait-il le plus fort de tout l’univers ? Réponse : Oui. Ça y est, vous pouvez vous dispenser de lire le livre·

Malgré un côté inévitablement simpliste et macho [la guerre stellaire reste l’apanage des mâles les plus endurcis et ces foutues femelles n’ont rien à y faire], il est difficile de masquer son plaisir à la lecture de cette intégrale.


COMMANDER

Certes, les intrigues sont minimalistes, certes, rien n’est crédible, mais pourtant [et c’est là que ça devient magique] tout est bon. On redevient petit garçon ou petite fille, on se prend à se ronger les ongles en tournant les pages [Arg !, qui va gagner ?], on imagine Indiana Jones dans l’espace, on revoit en DVD super remasterisée version longue l’intégrale de La guerre des étoiles, et on est content.

"Les loups des étoiles" est le prototype même de l’excellente mauvaise littérature. Futile, débile, indispensable.