EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 25/05/2008

« Les dossiers DRESDEN - le chevalier de l’été » de Jim BUTCHER

[« Summer knight », 2002]

ED. BRAGELONNE / L’OMBRE, AVRIL 2008

Par paul muad’dib

Vous avez envie de lire quelque chose qui se lit bien, qui ne prend pas la tête et qui va attirer sur vous le regard intrigué des autres passagers du métro lorsque vous allez pouffer dans votre blouson sur les vannes à deux francs du héros ?? Hé bien, les dossiers DRESDEN sont faits pour vous !


L’Ombre de Bragelonne poursuit son édition des dossiers DRESDEN avec ce quatrième tome Le chevalier de l’été qui entre dans la catégorie "toujours plus haut". Le talent de l’auteur s’améliore de roman en roman, ses histoires sont de plus en plus travaillées que ce soit dans la construction générale, l’enquête qui a toujours la part belle dans le récit, ou encore les actions et entités magiques rencontrées qui sont de plus en plus "palpables".

Nous retrouvons donc notre magicien préféré, le fameux Harry DRESDEN, qui est l’un des rares de sa profession a avoir pignon sur rue et une licence de détective privé. Attention nous ne parlons pas de prestidigitation mais bel et bien de vrai magie, avec pentacle, bâton de sorcier, anneau enchanté et toute la panoplie afférente aux sorciers. Harry possède même "Bob", un crâne lui servant de bibliothèque du paranormal qui a une très large connaissance dans le domaine de la magie, mais aussi dans les revues de lingeries - il faut dire que Bob ou plutôt l’esprit qui l’habite, est un obsédé sexuel.

Au fil des trois premiers romans, nous avons découvert l’arsenal de Harry, ses amis qui le soutiennent et également ses ennemis qui sont à peu près aussi nombreux que ses amis. Il faut dire que parfois le pauvre Harry manque de tact, et ce n’est pas non plus pour rien qu’il a sur le dos la Blanche Confrérie [sorte de conseil de l’ordre des magiciens], sa marraine féérique mais aussi la "Cour rouge" qui est une puissante organisation vampirique.

Nous découvrons cette fois un Harry DRESDEN qui n’est que l’ombre de lui même. Ce bon vieux Harry, après avoir purifié une niche vampirique dans l’épisode précédent [il faut dire qu’ils ont méchamment abusé de sa patience et quasiment converti sa nana] recherche avidement le remède miracle qui pourra sauver sa petite amie contaminé par le poison des sangsues. Le pauvre homme n’a plus goût à rien, s’habille comme un clochard, n’a pas pris une douche depuis des semaines, mange ce qu’il peut quand il y pense et renvoie balader ceux qui pensent à lui.

Pourtant des choses étranges se passent en ville :

- Une pluie de crapaux s’abat dans certaines zones urbaines de la ville de Chicago.
- Harry reçoit une cliente qui n’est autre que Mab, la reine de l’hiver qui lui confie une enquête car elle a récupéré à son profit la dette qui le lie à sa marraine féérique. Elle le charge d’enquêter pour son compte sur la mort du chevalier de l’été, homme-lige humain de la reine de l’été qui est investi d’une partie des pouvoirs de la reine.
- la Blanche Confrérie a décidé de se réunir pour juger si les magiciens doivent entrer en guerre contre les vampires ou pas. Et comme si cela ne suffisait pas, les suceurs de sang ont proposé l’armistice en échange de Harry...

Bref, comme vous pouvez le constater notre ami magicien est encore dans de beaux draps.

Jim BUTCHER, dont le style s’affine et devient de plus en plus fluide au fur et à mesure que l’on découvre ses écrits, nous fait traverser dans ce roman les contrées les plus folles du monde magiques, chacun de ses personnages est intéressant et particulièrement bien ancré à sa place. L’enquête maintient le suspens et le roman se lit facilement.


COMMANDER

Un livre que je recommande donc à ceux qui aiment le mélange contemporain-fantasy. Les aventures de Harry sont de joyeux intermèdes entre deux romans de science-fiction.
Bien sur, il est préférable de commencer par le commencement, le plaisir n’en sera que plus intense.