EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Le succès éclair de "Carbone modifié" l’a fait passer en quelques mois d’écrivain en herbe à "étoile montante de la SF anglaise"...

Son style est très cinématographique, et c’est pourquoi ses détracteurs le compareraient volontiers au Luc BESSON du "Cinquième élément", alors que ses fans citeraient eux le Ridley SCOTT de "Blade Runner". La vérité est exactement entre les deux.


Efficace et punchy

Son premier choc littéraire ? "David Copperfield" ! Ce n’est pas ce qu’on aurait imaginé en lisant ses romans... c’est que Richard MORGAN, enfant solitaire et lecteur avide, a dévoré des quantité et des quantité de livres et s’est mis parallèlement à écrire pour lui-même.

Elevé dans la tranquille campagne anglaise [un village près de Norfolk], Richard MORGAN ne joue pas avec les enfants de son age : il lit. Il ne court pas après les filles : il lit. De la fantasy, beaucoup, Michael MOORCOCK, des trucs avec des longues épées et des sorts... puis c’est dans la SF qu’il bascule.

Vers 20 ans, c’est par le roman noir [en particulier Raymond CHANDLER] et la SF urbaine/cyberpunk de William GIBSON et de M. John HARRISSON, qu’il va se sentir happé. Grand fan de cinéma, il reçoit le choc de sa vie en découvrant... "Blade runner" [si j’avais dit "Cendrillon", vous m’auriez vraiment crû ?]

Lorsque se présente le moment crucial de devoir gagner sa vie, MORGAN fait le bilan : il aime la littérature ? alors il sera prof de lettres anglaises. Il a envie de voyager ? alors il va enseigner à l’étranger.

C’est effectivement ce qu’il va faire, enseignant l’Anglais notamment en Turquie et en Espagne.

Et puisqu’il veut devenir écrivain, Richard MORGAN écrit. Il écrit beaucoup : des critiques, des nouvelles, d’autres critiques, et même un scénario de film. Rien de tout cela ne sera jamais publié. Pas un texte, rien. Et le film, malgrè tous ses efforts, ne se fera jamais.

Et puis, en 2002, il y a "Carbone modifié". Un éditeur anglais saute sur le manuscrit et le publie aussitôt. Le succès est immédiat. "Altered Carbon" remporte le Philip K. DICK Award 2003 et le livre est même acheté par les Studios Warner Bros qui entendent en sortir une adaptation [bien moins trash que le livre, dixit MORGAN] prochainement.

MORGAN, lui, a empôché l’argent et a démissionné aussitôt de son poste de professeur pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il a donné deux suites à "Carbone modifié" [et il n’y en aura pas d’autres] et poursuit deux ou trois projets sur lesquels nous gardons un oeil.

Pour l’anecdote, son nom complet est Richard K. MORGAN. Mais il n’y a qu’aux Etats-Unis que le K ait survécu. Son éditeur anglais l’a zappé pour gagner de la place et écrire son nom plus gros... et l’éditeur français a repris le même nom. Mais lui, il préfère avec le "K"...

Richard MORGAN vit en Ecosse, avec sa femme, Virginia.


A VOIR AUSSI : LE SITE PERSONNEL DE RICHARD MORGAN



Lire la critique

COMMANDER

Black Man de Richard Morgan

[Black Man, 2007]

Le voilà, le nouveau Richard Morgan. Après avoir lu et apprécié l’incontournable Carbone Modifié, son premier roman, et passé un moment agréable en compagnie de ses deux suites, c’est avec une certaine impatience que je me procurais Black Man son nouveau roman paru chez Bragelonne.

 

Lire la critique

COMMANDER

"Furies déchaînées" de Richard MORGAN

["Woken Furies", 2005]

Jamais deux sans trois... Takeshi Kovacs revient sur le devant de la scène pour la troisième fois, après "Carbone modifié" et "Anges déchus". Et comme souvent dans ce type de série à personnage récurent, on se demande si la qualité ne va pas se dégrader à un moment. Coupons court immédiatement à toutes spéculations, il s’agit là du meilleur des trois romans [au pire il est aussi bon que le premier et juste au dessus de deuxième...].

 

Lire la critique

COMMANDER

"Anges déchus" de Richard MORGAN

["Broken Angels", 2003]

Takeshi Kovacs reprend du service et cette fois il retourne à ses amours d’antan, ce pour quoi il a été formaté. C’est donc en tant que mercenaire [et ex diplo] chevronné qu’il réapparaît dans cette histoire.

Aux côtés de ses frères d’armes - les loups de Carerra - il se bat, mais sans grande conviction, pour libérer Sanction IV des troupes rebelles de Kemp. C’est au cours d’une de ces nombreuses visites à l’hôpital orbital - pour ce faire rafistoler entre deux combats - qu’il sera contacté pour participer à une mission peu conventionnelle hors des sentiers de la guerre - quoique...

 

Lire la critique

COMMANDER

"Carbone modifié" de Richard MORGAN

["Altered Carbon", 2002]

Richard MORGAN écrit là son premier roman de SF, et à ce titre déjà "Carbone modifié" est une claque : écriture rentre-dedans, intrigue en forme de circuit imprimé incompréhensible soudain aussi clair qu’un quartz, personnages costauds et stylés. Pour un premier, chapeau ! [jeunes auteurs français, prenez-en de la graine !]

 

Mr.C