EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


NOIREZ est ce que l’on appelle un « jeune espoir » de la littérature SF&F française. Parce qu’il a peu publié mais souvent marqué les esprits. Et parce que, après quelques nouvelles noirâtres et une trilogie de fantasy foutraque, il publie pour la première fois chez un « gros » éditeur, à savoir Denoël / Lunes d’encre, en cette rentrée 2007 : « Leçons du monde fluctuant ».
Oserait-on le situer quelque part entre Jeff VANDERMEER et Jean RAY ? Oui, on oserait.


Jérôme NOIREZ possède une couverture d’honnête homme parfaitement inoffensif : c’est un ancien professeur en école de musique, qui continue, entre autres professions fluctuantes, à travailler comme musicien intervenant auprès de la petite enfance Il est aussi la moitié de Jòc Novèl, un duo de musique médiévale et traditionnelle en langue occitane.

Mais lorsqu’il écrit, NOIREZ trempe ses plumes dans un goudron poisseux. La réalité trempe dans un fantastique qui assume ses impossibilités, parfois l’horreur n’est pas loin, l’ombre étend ses longs doigts... NOIREZ revendique son goût pour des auteurs comme Jean RAY et RABELAIS,LOVECRAFT et Serge BRUSSOLO... et du coup sa fantasy prend des allures de carnaval grotesque et carnivore.

Ses nouvelles, publiées à partir de 2003 chez les défuntes éditions L’Oxymore, en particulier dans le revue Emblèmes, frappent par leur sens de l’étrange et du gothique décalé.

« Féérie pour les ténèbres », publié chez Nestiveqnen à partir de 2005, développe sur trois volumes un univers de fantasy urbaine dévoyée. Une ville tentaculaire aux sous-sols hantés, des héros aux noms de familles imprononçables. En 2005, il a rédigé une amusante « Encyclopédie des Fantômes et des Fantasmes ».

Enfin son roman « Leçons du monde fluctuant » [2007] est un voyage au Pays des Horreurs qui voit Charles DODGSON [le vrai nom de Lewis CARROLL] missionné par une uchronique Angleterre victorienne vers une île lointaine où les morts sont entrés en rébellion... tout en refusant de brader l’originalité de ses affinités, NOIREZ réussit un roman sombre et drôle à la fois, son plus accessible pour le grand public.

Jérome NOIREZ vit dans le Lot-et-Garonne et n’a pas peur du noir.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE

  • « Encyclopédie des Fantômes et des fantasmes » [L’Oxymore, 2005]
  • Le cycle « Féerie pour les Ténèbres »
    • « Féerie pour les Ténèbres, Livre 1 » [Nestiveqnen, JAN. 2005]
    • « Féerie pour les Ténèbres, Livre 2 : Les nuits vénéneuses » [Nestiveqnen, SEPT. 2005]
    • « Féerie pour les Ténèbres, Livre 3 : Le carnaval des abîmes » [Nestiveqnen, NOV. 2006]
  • « Tout Froissé », livre pour enfants [Sarbacane, 2005]
  • « Leçons du monde fluctuant » [Denoël / Lunes d’Encre, 2007]

A VOIR AUSSI : Le site personnel de Jérome NOIREZ



Lire la critique

COMMANDER

Leçons du monde fluctuant de Jérôme Noirez

Novascholastica est une île en forme de main, grande comme deux fois l’Angleterre, accrochée au Tropique du Capricorne, en plein océan Indien. Là-bas, les morts n’en font qu’à leurs têtes et s’installent dans des au-delàs indigènes qui échappent au contrôle des amphigouristes britanniques.
D’où la décision d’y missionner un noir précepteur, Jab Renwick, accompagné du révérend Charles Dodgson, ainsi puni de sa manie de photographier les fillettes de moins de 10 ans en tenue légère.
Pendant ce temps, sur l’île mystérieuse, la petite Kematia demande son chemin à une tortue écorchée....

Sans doute le voyage littéraire le plus foutraque de cette rentrée.

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Chemin des Ombres de Jérôme Noirez

Après L’empire invisible chez Gulfstream au mois de septembre, Jérôme Noirez nous livre un deuxième roman jeunesse, Le Chemin des ombres chez Mango.
Titre fortement évocateur qui augure d’une tonalité pour le moins crépusculaire, Le Chemin des Ombres est l’occasion pour l’écrivain de renouer avec la mythologie japonaise qu’il s’était fait un malin plaisir d’explorer au travers de son premier roman chez Gulfstream : le très fortement recommandable Fleurs de Dragon. La publication de ces deux romans ne se voyant séparée que de quelques mois, le lecteur serait en droit de craindre une certaine redondance. Mais Jérôme Noirez est très fort. Et définitivement inspiré...

 

Lire la critique

COMMANDER

La Dernière Flèche de Jérôme Noirez

Cinquième roman jeunesse du prolifique Jérôme Noirez, qui, en l’espace de cinq ans, s’est fait une place de choix dans le paysage des littératures de l’imaginaire francophones. Après trois romans inscrits dans le cadre du Japon médiéval – Fleurs de dragon ; Le Shogun de l’ombre ; Le Chemin des ombres – et un texte ancré dans un contexte historique – L’Empire invisible –, Jérôme Noirez revient avec La Dernière Flèche, où il déploie son récit à la source d’un mythe occidental : Robin des Bois.

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Shogun de l’ombre de Jérôme Noirez

Les jeunes lecteurs ont de la chance. Les éditions nantaises Gulf Stream se constituent un catalogue de fictions pour enfants et adolescents des plus alléchants et ont publié en septembre dernier (non, il n’est jamais trop tard pour en parler), Le Shogun de l’ombre, suite de l’excellent Fleurs de Dragon. Des romans historico-policiers concoctés par le non moins excellent Jérôme Noirez, qui se fait résolument une place de choix dans la littérature jeunesse.

 

Lire la critique

COMMANDER

Sam de Jérôme Noirez & Aurélien Police

On connaît le Jérôme Noirez romancier pour adultes et le Jérôme Noirez romancier pour ados, mais Sam constitue sa première véritable incursion dans le véritable-livre-pour-enfants-à-partir-de-huit-ans. A priori rien qui s’intègre dans la très fluctuante ligne éditoriale du Cafard, si ce n’est cette propension tout noirézienne à détourner les codes usuels pour accoucher d’une vision à la fois novatrice, inquiétante et furieusement belle.

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Diapason des mots et des misères de Jérôme Noirez

Douze nouvelles et trois contes pour enfants morts nés qui font quinze : Le Diapason des mots et des misères.
15 tours de piste au cirque du burlesque et des ombres.
15 bluettes tritoniennes, Diabolus in Musica de la première à la dernière note.
15 prises de vue en super 8, où les petits enfants tristes finissent par grandir et errer sur les ondes psychotropiques de la kétamine. Avec des fois un gentil flamant rose ou bien un ourson mort pour leur tenir compagnie.
La chance !...

 

Lire la critique

COMMANDER

« L’Empire Invisible » de Jérôme NOIREZ

Deuxième roman de l’écrivain français édité chez Gulfstream, et succédant au très réussi Fleurs de Dragon, L’empire invisible abandonne les terres ensanglantées d’un Japon médiéval en proie aux guerres de clans pour plonger son jeune [mais pas que] lectorat dans une Amérique du XIXè siècle saignée par le joug de l’esclavagisme.
L’occasion de retrouver, dans une collection qui a désormais fait ses preuves, un écrivain particulièrement apprécié de votre cher chroniqueur serviteur [et pas que].

 

Lire la critique

COMMANDER

Fleurs de Dragon de Jérôme Noirez

On a beaucoup répandu d’éloges, et à juste raison, sur Leçons du monde fluctuant, dont on ne peut que chaudement recommander la lecture à celles et ceux, cafarnautes et autres dictyoptères dévoreurs de mots, qui n’ont pas encore trempé une patte dans l’univers tout à fait délicat et tout à fait bigarré de cet écrivain du sud-ouest de la France à l’imaginaire aussi foisonnant que la plume est ciselée. Abandonnant pour un temps les circonvolutions éthérées d’un Dodgson perdu dans les méandres oniriques de l’uchronie [Leçons du monde fluctuant], mettant provisoirement de côté les territoires enfumés d’une fantasy thermo-gyroscopique iconoclaste sous acide [Féerie pour les Ténèbres], Jérôme NOIREZ revêt ici son kimono pour nous plonger dans les intrigues d’un Japon du XVème siècle marqué par les luttes intestines qui ravagent son royaume et morcellent sa stabilité politique. En perspective : bruit cinglant des lames qui s’entrechoquent, cris de guerre, combats à mort sur fond de mysticisme shinto... Tout un programme...

 

Lire la critique

COMMANDER

« Féérie pour les ténèbres » de Jérôme NOIREZ

Volume 1 de la Trilogie « Féérie pour les ténèbres »

Féérie pour les ténèbres est le premier tome d’une trilogie qui porte le même titre que le présent ouvrage. Il est suivi de Les nuits vénéneuses et Le carnaval des abîmes.

 

Lire la critique

COMMANDER

« Les nuits vénéneuses » de Jérôme NOIREZ

Volume 2 de la Trilogie « Féérie pour les ténèbres »

Après un premier tome, Féérie pour les ténèbres, qui laissait présager de bien jolies choses, le lecteur plonge à nouveau dans ce monde ténébreux et fantaisiste sans retenue.

 

DOSSIERS :

> L'interview - Cosmos de Witold Gombrowicz
par Jérôme Noirez
[décembre 2009]

Mr.C