EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Jeff NOON ne pensait vraiment pas devenir un écrivain à succès et être comparé dans la presse anglaise au pape du cyberpunk, William GIBSON lui-même. NOON n’avait jamais lu de science-fiction. Et de toutes façons, ce qu’il voulait, lui, c’était écrire des pièces de théâtre.


Quand sa pièce sur la guerre de Malouines, Woundings avait remporté le concours du Royal Exchange Theatre, il avait bien crû qu’il y était arrivé : imaginez, sa pièce jouée pour de vrai, sur scène, devant un public ! Il avait alors 28 ans.

Seulement, les mois suivants, il n’avait jamais réussit à écrire une deuxième pièce... déception. Désargenté, désappointé, Il se souvint de sa passion pour l’art et pour la musique, de ses études universitaire orientées vers la Peinture et la Dramaturgie... mais il commenca à se dire que tout cela ne le mènerait à rien.

Jeff NOON atterit donc dans une librairie de Manchester, dont il devint l’employé. Quand, au bout de quelques mois, l’un des cadres du magasin décida de créer sa propre maison d’édition et lui proposa d’essayer d’écrire un roman.

VURT[UEL REALITY]

Un roman ? Pourquoi pas ? Après tout, NOON avait déjà gratté quelques pages... pour le théâtre. Une adaptation du Jardins des supplices de MIRBEAU [1899] jamais achevée, qui va devenir son premier roman.

Le livre est baptisé Vurt et sort en 1993 chez les toutes jeunes éditions Ringpull Press. Coup de maître ! L’année suivante, il remporte le Prix Arthur C. Clarke, projetant Jeff NOON dans la lumière des phares médiatiques.

La critique applaudit un roman extrêmement original, qui renvoie à la fois à Orphée aux Enfers, Alice aux pays des merveilles et Neuromancien ; un trip bien frappé où le monde des rêves, le Vurt, déborde sur la réalité - le passage entre les deux s’opérant... grâce à des plumes que l’on place sous la langue, entre ecsta et clé USB.

Des milliers de lecteurs basculent dans le Vurt et en redemandent. La suite, Pollen, sera tout aussi déjantée...

Devenu un auteur générationnel adulé, étiqueté auteur trash anglais - aux côtés de Irvine WELSH et John KING, Jeff NOON a, depuis, commis plusieurs autres romans, torturant encore davantage ses phrases, ou s’essayant au mix et au sample littéraire [en copie-collant de grands auteurs au milieu de ses propres textes].

Les éditions Flammarion ont publié en France ses premiers romans, Vurt et Alice automate entre 1997 et 1999. Les éditions La Volte publient enfin Pollen, puis, sous une nouvelle traduction, Vurt en septembre 2006. Il a fallu attendre l’automne 2008 pour que paraissent les traductions de Pixel Juice et NymphoRmation, un recueil et un roman inédits.

Aux dernières nouvelles, Jeff NOON viendrait d’achever un roman tendance policier et travaillerait sur un projet pour le cinéma.


SUR LE NET : > Le site officiel de Jeff NOON > The Official Vurt Website [Le site officiel du Vurt - en anglais]



Lire la critique

COMMANDER

Pixel Juice & NymphoRmation de Jeff Noon

[Pixel-Juice & NymphoRmation, OCT. 1998]

Adulé en Angleterre et quasi inconnu sous nos longitudes, Jeff Noon déploie à nouveau son talent singulier dans Pixel Juice, en faisant d’un simple recueil de nouvelles une petite merveille d’humanité et d’intelligence. Moins maîtrisé, mais indispensable en tant que prequel à Vurt [en quelque sorte], NymphoRmation fait partie des romans dont la petite musique hante longtemps leurs lecteurs.
C’est Noël, La Volte nous gâte. Deux Noon d’un coup, quand même. De la vraie bonne littérature, grave et légère, pour tout le monde, et tout de suite.

 

Lire la critique

COMMANDER

"Vurt" de Jeff NOON

["Vurt", 1993]

Voici le roman qui révéla Jeff NOON au Royaume-Uni, la première plume d’un cauchemar trash et poétique qui court aujourd’hui sur quatre romans. Si "Pollen", paru en France avant l’été, l’a précédé en librairies à cause des délais de traduction, "Vurt" est bien le premier des deux à avoir été écrit. Le plus vert et le plus nerveux aussi.

 

Lire la critique

COMMANDER

"Pollen" de Jeff NOON

["Pollen", 1996]

Premier roman d’un long programme Jeff NOON lancé par les éditions La Volte, "Pollen" se présente sous la forme d’une épidémie de rhume des foins aux répercussions onirico-catastrophiques dans un univers dingo.

L’invitation n’est pas facile à accepter, et les premiers pas sont difficiles. Voire allergogènes. Mais, passés les premiers éternuements, la maladie est délicieuse. Jeff NOON est un grand auteur.

 

Mr.C