EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

Publié le 01/04/2005

« La Coexistence » [Quantex 3] de Ludovic ALBAR

ED. MNÉMOS, 2005

Par Lunatik

Troisième volet de la Trilogie Quantex de Ludovic ALBAR.


La dictature eugéniste et tous les immortels qui la soutenait ont fuit la Terre sous la pression de « La révolte des ombres ». Les guerres qui faisaient rage dans les colonies ont amenées des changements radicaux sur l’échiquier politique. Sur Mars, le président Safaris s’apprête à s’adjuger les pleins pouvoirs.

Lewis Khandra l’ex-espion martien, se retrouve coincé sur une planète mystérieuse après le crash de son vaisseau et part en quête des Lieurs. Lewis serait il le messie tant attendu par les rebelles zakapistes. L’humanité va-t-elle se sortir de cette crise majeure ?

La quatrième de couverture nous prévient qu’il s’agit d’une intrigue politique et planétaire de grande ampleur. Force est de constater que c’est bien le cas. Le problème c’est que l’auteur reste sur la lancée du second volet. C’est-à-dire qu’il s’évertue à nous donner le point de vue de tous les protagonistes de l’intrigue.

Le lecteur doit donc jongler avec une dizaine de lieux et une vingtaine de personnages principaux. En soi cela peut être un exercice sympathique, mais le fait de ne pas s’attarder sur certains aspects de l’histoire et de ne pas approfondir un peu plus la psychologie de quelques personnages qui le mériteraient bien, donne un goût fadasse à ce récit.

La partie de l’histoire qui fait référence aux Lieurs est intéressante mais pas suffisamment traitée. Il faut certes que ces êtres gardent une partie de leurs secrets afin de laisser une part de mystère, mais cela se noie dans des intrigues politico-financieres qui n’ont pas toutes un intérêt majeur.

De la même façon, le personnage principal - Lewis Khandra - qui se fait manipuler depuis le début et qui malgré lui se voit attribuer le rôle du messie, aurait mérité un traitement particulier un poil plus poussé.

Voila pour le coté négatif de la critique, maintenant est ce une raison suffisante pour ne pas se plonger dans cette trilogie ? A vous de voir.
Pour ma part, et malgré tout, je ne regrette pas le voyage.


COMMANDER

Si le traitement de l’histoire n’est pas vraiment à la hauteur de cette fresque haute en couleurs, il ne faut pas en écarter tous les aspects attrayants. Les intrigues politiques et leurs impacts sur la société sont parfaitement maîtrisés. Et la gageure n’était pas facile vu l’ampleur des évènements. Le style est agréable et le fond de l’histoire [la partie avec les Lieurs] est intéressant.

Au final, et pour faire comme le maître d’école avec la copie d’un élève prometteur qui n’exploite pas son potentiel a fond, je dirais : Bien, mais peut mieux faire !