EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Terry David John Pratchett n’était pas vraiment un premier de la classe. Il n’a découvert le plaisir des livres que vers 10 ans, avec Le Vent des Saules de Kenneth Graham. Mais quelle découverte pour lui !

Devenu accroc à la lecture, et à l’écriture, il décroche, à 13 ans, le premier prix de sa classe pour une histoire fantastique, une histoire qui annonce déjà le futur auteur comique : intitulée Une affaire d’enfer (The Hades Business), le texte raconte les déboires du Diable, forcé de recourir à la publicité pour attirer les âmes !
Le journal de l’école publie la nouvelle, mais deux ans plus tard, un vrai magazine de science-fiction l’achète et la publie pour 14 £., somme que Terry investit aussitôt dans une machine à écrire.

En 1965, sans conviction et sans vocation, Terry Pratchett commence une carrière de journaliste régional. Mais c’est romancier qu’il veut devenir : à 17 ans, il écrit son premier roman Le Peuple du tapis. Sur le coup, le libre n’est pas un succès, mais il sera réédité trois ans plus tard, à la demande des fans, après remaniement par l’auteur.

Terry continue d’écrire et s’essaie à la SF (La Face obscure du soleil en 1976, Strate à gemmes en 1981) sans grand succès, pour être franc.
Devenu attaché de presse pour gagner sa vie, il persiste à écrire : en 1983, il achève ce qui sera le premier volume du Disque-Monde, La Huitième couleur. Cette fois le succès est au rendez-vous.
En 1987, après avoir écrit cinq livres dans le même univers, il peut se permettre de démissionner de son agence pour se consacrer enfin à l’écriture à plein-temps.

Depuis 26 volumes sont parus, souvent avec un énorme succès de vente au Royaume-Uni. Terry Pratchett, devenu une icône de la Fantasy britannique, a été décoré par la Reine d’Angleterre en 1998 pour services rendus à la littérature britannique.
Il a vendu plus de 10 millions de livres au Royaume-Uni, et 55 millions dans le monde ! Il est d’ailleurs, grand bien lui fasse, l’un des écrivains les plus riches de son pays, tous genre confondus. Les Annales sont traduites en 18 langues et publiée dans plus de 25 états.

De nombreuses adaptations du Disque-Monde existent : des jeux-de-rôle, une demi-douzaine de jeux vidéos, des bandes-dessinées, des dessins animés, etc.

Aujourd’hui, Terry Pratchett vit à Wiltshire, en Angleterre, avec sa femme Lyn [épousée en 1968] et sa fille Rhianna.
Il continue d’écrire, en moyenne un roman par an, et selon la légende, tente de maîtriser sa collection de plantes carnivores qui a pris possession de son jardin d’hiver. En 2006, les lecteurs du magazine littéraire Book l’ont élu deuxième meilleur écrivain britannique vivant derrière J.K Rowling, créatrice d’Harry Potter.
Moins amusant : il a annoncé, fin 2007, dans une lettre ouverte à ses fans, qu’il souffrait d’une forme rare de la maladie d’Alzheimer. Mais il a ajouté : "Il y a du temps pour au moins encore quelques livres".


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


L’univers du Disque-Monde est unique : il ressemble à l’un de ces mondes médiévaux classiques de l’héroïc-fantasy mais répond à des règles complètement absurdes. Ainsi, ce monde est plat, circulaire, et posé en équilibre sur le dos de quatre éléphants [ Bérilia, Tubul, Ti’Phon et Jérakine ] eux-mêmes juchés sur la carapace d’une tortue géante [ prénommée A’Tuin ] errant dans le vide sidéral !

Le Disque-monde est peuplé, comme celui de J.R.R. Tolkien [son anti-référence], d’humains, de nains, de trolls et de mages. Mais à la différence du "Seigneur des Anneaux", les "Annales" ont une tendance marquée à l’absurde, à la satire, au délire, voire au grand n’importe-quoi. Un peu comme si les Monthy-Pythons tournaient leur version de la trilogie de Peter Jackson.

Prenons par exemple Rincevent, héros des premiers volumes. C’est un mage pathétique et lâche, une sorte d’anti-thèse de Gandalf. Il est accompagné par le Bagage, une malle de voyage qui se déplace sur ses pattes et peut s’avérer capable d’avaler ses adversaires.

Dans le premier volume, Rincevent doit trimbaler un touriste stupide nommé Deuxfleurs, qui porte en bandoulière un iconographe [une petite boîte contenant un diablotin qui peint très très vite] et qui trouve le moindre taudis absolument folklorique.

La Mort, autre personnage récurrent de la série [l’un des meilleurs], vit dans une maison avec sa petite fille Suzanne morte d’ennui, aime le poulet au curry, ne parle qu’en MAJUSCULES et sombre fréquemment dans des états dépressifs.

Pratchett est à la Fantasy ce que Douglas Adams ou Robert Sheckley sont à la SF.
Mais son œuvre ne se résume pas à ses loufoqueries. C’est aussi une fine satire de notre monde. Ces personnages affrontent souvent les mêmes problèmes que nous, et Pratchett nous régale en caricaturant cruellement nos excès et nos turpitudes, et des milieux comme la presse britannique, le cinéma hollywoodien ou le showbiz.

Seul défaut : une petite tendance à faire long ; chaque volume est un pavé, et certains auraient gagné... à perdre quelques dizaines de pages. Mais le style rabelaisien, et les talents de conteur de Pratchett font des merveilles.
Les "Annales" sont au final un mélange étonnant d’humour et de philosophie, l’un des voyages les plus inoubliables des Littératures de l’Imaginaire.

Plus de trente-cinq volumes sont déjà parus...

  • La Huitième couleur [The Colour Of Magic]
  • Le Huitième Sortilège [The Light Fantastic]
  • La Huitième Fille [Equal Rites]
  • Mortimer [Mort]
  • Sourcellerie [Sourcery]
  • Trois Soeurcières [Wyrd Sisters]
  • Pyramides [Pyramids]
  • Au Guet ! [Guards ! Guards !]
  • Faust Eric [Faust Eric]
  • Les Zinzins d’Olive-oued [Moving Pictures]
  • Le Faucheur [Reaper Man]
  • Mécomptes de Fées [Witches Abroad]
  • Les Petits Dieux [Small Gods]
  • Nobliaux et Sorcières [Lords and Ladies]
  • Le Guet des Orfèvres [Men at Arms]
  • Accroc au Roc [Soul Music]
  • Les Tribulations d’un mage en Aurient [Interesting Times]
  • Masquarade [Maskerade]
  • Pieds d’argile [Feet of Clay]
  • Le Père Porcher [Hogfather]
  • Va-t-en guerre [Jingo]
  • Le Dernier continent [The Last Continent]
  • Carpe Jugulum
  • The Fifth Elephant
  • The Truth
  • Thief Of Time
  • etc.

ORDRE DE LECTURE

Situés dans l’univers du Disque-Monde, les 26 tomes actuels des Annales ne se lisent pas obligatoirement dans l’ordre de leur parution. Ils forment presque tous un récit indépendant. Cependant les deux premiers volumes ["La Huitième couleur" et "Le Huitième Sortilège"] sont indissociables, et certains autres, centrés autour des mêmes personnages, gagnent à être lus " ensemble " :

  • La Trilogie des Sorcières
    • "La Huitième Fille"
    • "Trois Soeurcières"
    • "Mécomptes de Fées"
  • La Trilogie de la Mort
    • "Mortimer"
    • "Le Faucheur"
    • "Accroc au Roc"
  • La Trilogie de Rincevent
    • "Sourcellerie"
    • "Faust Eric"
    • "Les Tribulations d’un mage en Aurient"
  • La Trilogie du Guet
    • "Au Guet !"
    • "Le Guet des Orfèvres"
    • "Pieds d’argile"
  • La Trilogie des Dieux
    • "Pyramides"
    • "Les Petits Dieux"
    • "Le Père Porcher"

Quel volume lire en tout premier ? "La Huitième couleur" ou le premier volume de chaque trilogie. On conseille en particulier " Pyramides" qui fait un tour d’horizon de la capitale du Disque-monde, Ankh-Morpork. Le "Vade mecum" n’est pas un volume supplémentaire, mais une sorte de Guide touristique du Disque-monde, traduction du "Discworld Companion". 


AUTRES OEUVRES :

- "La Face obscure du soleil" ["Dark Side Of The Sun"]

- "Strates-à-gemmes" ["Strata"]

Deux romans de S.F. pas vraiment indispensables.

- La Trilogie des Gnomes

  • "Les Camionneurs"
  • "Les Terrassiers"
  • "Les Aéronautes"

Un monde de gnomes de 10 cm de haut qui vivent 10 fois plus vite que nous, dans un grand magasin.

- "Le Peuple du Tapis"

Un roman de jeunesse, amusant mais mineur.

- "De bons présages" ["Good Omens"]

Paru en 2001 en France au Diable Vauvert, écrit en collaboration avec Neil GAIMAN.


LES OEUVRES DE TERRY PRATCHETT SUR AMAZON.fr