EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Avant de devenir célèbre dans le monde entier avec l’adaptation cinématographique de sa saga À la croisée des mondes, Philip PULLMAN est un auteur d’une grande originalité, déjà plébiscité par les lecteurs, jeunes et adultes de ses nombreux romans. Il a imaginé des univers fantastiques, peuplés de créatures superbes, et riches en drames et en moments grandioses.


Né au Royaume-uni, Philip PULLMAN a vécu la première partie de son enfance au Zimbabwe, où son père, pilote de la Royal Air Force, était en poste. Mais en février 1954, celui-ci décède dans un accident d’avion pendant un raid contre les rebelles Mau Mau - le jeune Philip n’a que 7 ans. Sa mère se remarie. Après un séjour en Australie, elle emmène Philip et son frère Francis chez ses grands-parents, au Pays de Galles, où ils finissent leur scolarité.

Passionné decomics, Philip fait la découverte de la littérature à travers Samuel Taylor COLERIDGE et le poète John MILTON qui l’influenceront beaucoup, comme plus tard il s’attachera aux gravures de William BLAKE et aux récits fantastiques de Mikhaïl BOULGAKOV.
Diplômé de l’université de Oxford, il se marie en 1970 et commence une carrière d’instituteur. Mais il écrit déjà de petits pièces de théâtre pour ses élèves.
Son premier texte édité, The Haunted Storm est primé en 1972. Il publie alors de plus en plus régulièrement et n’enseigne plus qu’à temps partiel. En 1985, il crée le personnage de Sally Lockhart, Sherlock Holmes en jupons, héroïne d’une série pour adolescents.

La saga de La croisée des monde

PULLMAN commence à écrire le cycle qui lui vaudra une renommée internationale en 1993. La croisée des monde [His Dark Materials] conte les aventures épiques de deux enfants de 12 ans, Lyra Belacqua et Will Parry. Tous deux sont issus d’une société qui ressemble à l’Angleterre victorienne du XIXème si ce n’est que la technologie y est sur certains points, beaucoup plus évoluée que la nôtre, ce qui en fait un univers steampunk ; Lyra et Will vont voyager à travers une série d’univers parallèles, le multivers.
Le premier volume, Northern Lights paraît en 1996 [le titre est devenu The Golden Compass pour la sortie américaine].
Northern Lights connait un succès presque immédiat et reçoit l’un des plus prestigieux prix de la littérature pour enfants au Royaume-Uni, la Carnegie Medal, ainsi que le Guardian Children’s Fiction Award. La complexité des intrigues, et des thèmes traités, convainc un large lectorat adulte à adopter la trilogie elle-aussi.

La plupart des livres de PULLMAN sont destinés à la jeunesse, même s’il écrit aussi pour les adultes. Il a signé, à l’intention des jeunes spectateurs, des adaptations théâtrales d’œuvres littéraires célèbres. Philip PULLMAN a deux fils, une fréquente envie de dessiner ou de sculpter le bois et, comme il le confesse, peu de talent pour le piano malgré des heures de pratique. Il s’impose d’écrire trois pages A4 par jour, ce qui daprès lui n’est pas toujours facile.


BIBLIOGRAPHIE


La Trilogie de « À la croisée des mondes »

  • Les Royaumes du Nord [Northern Lights, 1995]
  • La Tour des anges [The Subtle Knife, 1997]
  • Le Miroir d’ambre [The Amber Spyglass, 2000]

Orpheline, impertinente et curieuse, Lyra étudie au Jordan College, à Oxford. Réfractaire à l’autorité, elle n’a pas de meilleur ami que le domestique, Roger. Quand celui-ci est victime des mystérieux Enfourneurs, qui enlèvent des enfants dans tout Londres, elle part à sa recherche.
Sa quête la mène vers le Grand Nord, où son Oncle Lord Asriel est lui aussi retenu prisonnier. En chemin elle trouvera le soutien des Gitans, de la Reine de Sorcières, de Iarek, ours en armure déchu de son trône puis du jeune Will. Ils lutterront ensemble contre l’Eglise et les adultes pour protéger l’essence de l’univers, la Poussière.

PULLMAN a imaginé que tous les humains de ce monde étaient accompagné d’un daemon, animal qui incarne et reflète leur âme. Le daemon de Lyra est nommé Pantalaimon et affectionne la forme d’une martre [la forme des daemons n’est vraiment fixe qu’à partir de l’adolescence.]

Ce cycle se distingue par l’omniprésence du merveilleux, la profondeur des personnages, la poésie et la maturité des intrigues, un caractère anti-religieux assumé [1]... et le formidable talent de conteur de l’auteur.
C’est le plus gros succès de Philip PULLMAN, que ce soit au Royaume-Uni ou en France. Il a été adapté au National Theater de Londres et une version cinéma sortira à la Noël 2007, scénarisée et mise en scène par Chris WEITZ.

PULLMAN a ajouté au cycle le recueil Lyra et les oiseaux [Lyra’s Oxford, 2003] qui chronologiquement se situe après la fin de À la croisée des mondes. Il s’est enfin lancé dans une suite de la Trilogie, dont le premier volume est encore à paraître sous le titre The Book of Dust

Le cycle de Sally Lockhart

  • La Malédiction du rubis [The Ruby in the Smoke, 1985]
  • Le Mystère de l’étoile polaire [The Shadow in the North]
  • La Vengeance du tigre [The Tiger in the Well]
  • La Princesse de Razkavie [The Tin Princess]


Lire la critique

COMMANDER

Les Royaumes du nord [A la croisée des chemins 1] de Philip Pullman

[Northern Lights, 1995]

Roman pour adultes, roman pour enfants, roman hors normes pour un vrai plaisir de lecture, Les royaumes du nord remettent Philip PULLMAN au goût du jour, tout en proposant une littérature trans-genre intelligente. Au final, ce tome 1 de la trilogie À la croisée des mondes est vivement recommandé pour tous les mômes de 7 à 77 ans.

 

Lire la critique

COMMANDER

La Tour des anges [A la croisée des mondes 2] de Philip Pullman

[The Subtle Knife, 1997]

Deuxième volet de la trilogie « A la croisée des mondes », commencée avec « Les Royaumes du Nord », « La Tour des Anges » réussit le double pari de tenir le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page et d’intéresser aussi bien les enfants que les adultes aguerris.

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Miroir d’ambre [A la croisée des mondes 3] de Philip Pullman

[The Amber Spyglass, 2000]

Si les meilleures choses ont une fin, il faut reconnaître que cela pose parfois certains problèmes de frustration. Avec « Le miroir d’ambre » s’achève la formidable trilogie « A la croisée des mondes », œuvre majeure de Philip PULLMAN, encore disponible chez Gallimard Jeunesse, mais réédité en Folio SF.

 

Mr.C


NOTES

[1] Philip PULLMAN est athée et le revendique. Il n’a jamais caché son peu de goût pour la saga Le monde de Narnia de Clive S. LEWIS, empreinte de christianisme.