EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

 
 
Publié le 01/07/2005

"Retour sur Mars" de Ben BOVA

["Return to Mars", 1999]

EDITIONS FLEUVE NOIR, 2003 - EDITIONS DE POCHE PRESSES-POCKET, 2005

Par Lunatik

Sept ans après la première expédition sur Mars, une deuxième équipe est formée afin de poursuivre l’étude "sur le terrain" de cette toujours mystérieuse voisine de notre bonne vieille Terre.


Jamie Waterman, le géologue à moitié Navajo, sera à nouveau du voyage mais cette fois il sera responsable de l’expédition. On retrouvera également Pete Connors, l’astronaute, mais lui sera responsable de la coordination au sol.

La grosse différence avec la première expédition vient du fait que cette fois les fonds ne sont plus public mais privé. Du coup, le plus gros donateur imposera son fils dans l’équipe de départ [heureusement c’est un bon géologue], mais cela ne sera pas sans créer des tensions dans le groupe. En effet, Jamie et Dex [le fils à papa] ne peuvent pas se supporter car ils ont des vus bien différentes quant à l’exploitation de Mars [et pour couronné le tout, ils convoitent la même femme].

De nombreuses expériences sont planifiées lors de cette expédition prévue pour durer 1 an et demi. Etude plus poussé du lichen découvert lors de la première visite, exploration du mont Olympus et tant d’autres. Mais les intérêts économiques vont bien sur modifier le cours tranquille des taches planifiées, et le petit Dex fera en sorte d’aller récupérer le robot sojourner, afin d’en retirer un maximum de profit.

Jamie, bloqué par son rôle de chef d’expédition, attendra son heure avant de partir à la découverte de la construction qu’il avait cru voir lors de sa première visite. Il reste persuadé qu’il s’agit d’un édifice crée par une race intelligente. Qu’en sera-t-il exactement ?

Pas facile de faire une suite au très bon « Mars » sans tomber dans le piège du clonage du premier volet. En effet, on retrouve les même concepts, vie en communauté dans un espace confiné et autres événements imprévus dans un environnement hostile. Ben BOVA se sort partiellement du piège en ajoutant une dimension économique à cette exploration. Les fonds provenant du privé, impliquent qu’il y aura recherche de rentabilisation des investissements, mais aussi tension supplémentaire entre scientifiques et financiers. Toutefois, les personnages de Dex et de son Père [le financier], ainsi que leur relation, sont trop caricaturés pour que la sauce prenne efficacement. De plus, l’auteur mettant en avant les rapports humains, on pourra regretter certains profils psychologiques peu convaincants.

Malgré tout cela, Ben BOVA est un fabuleux conteur. Tout comme dans le premier opus, on a vraiment l’impression de faire parti de l’équipe de scientifique et de se balader avec eux sur la planète rouge. Les découvertes scientifiques sont intéressantes et probables [à défaut d’être prouvées], et le destin de la vie intelligente sur Mars très imaginative, le tout est agrémenté d’un suspense bien maîtrisé.


COMMANDER

Ce roman, en tant que suite, n’apporte pas grand chose à l’histoire de « Mars », et peut très bien se lire indépendamment du premier. Il a au moins le mérite d’être plaisant, léger et de s’avaler d’une traite sans forcer [ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’autres livres].

Mais il ne laissera sûrement pas une grande trace dans le monde de la SF...