EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS


Se faire un prénom


Certains naissent avec une cuillère d’argent dans la bouche, Richard Christian MATHESON est surtout né avec un second prénom. Tel est d’ailleurs l’objectif principal de sa carrière d’écrivain : se faire un prénom, et faire oublier qu’il est le fils de Richard MATHESON.

Après une enfance heureuse, il arrête l’école au lycée, et devient le plus jeune scénariste des USA. Il commence par des séries à succès, peu glorieuses mais lucratives, comme "Hulk" dont il produira également plusieurs épisodes [avec l’inoubliable Lou FERRIGNO dans le rôle titre], "L’agence tous risques" ou "K 2000".

C’est aussi à cette période qu’il commence à vendre des nouvelles, son activité de scénariste-producteur lui assurant de confortables revenus, il peut ainsi se son consacrer qualitativement à l’écriture.

Outre l’écriture, qu’il pratique en dilettante de grand talent, il déborde d’activité dans de nombreux domaines : il a lancé une agence de pub, a été chercheur en parapsychologie, il est en outre un batteur de rock émérite.

En France, il est tout d’abord publié par Alain DOREMIEUX, le rédacteur-en-chef de Fiction, dans la plupart des volumes de ses excellentes anthologies fantastiques : "Territoires de l’inquiétude" [Denoël / Présence du fantastique].

Auteur à ce jour de deux romans, [dont un seul traduit en français, "Cauchemar cathodique"], d’une centaine de nouvelles [un recueil traduit à ce jour] et de quelques anthologies [non traduites], Richard Christian MATHESON semble avoir résolument gagné son pari : il est devenu un auteur incontournable du fantastique contemporain, par la force de son seul talent.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


- « Cauchemar cathodique » ["Created by"]

Alan n’a pas à se plaindre : jeune, beau et riche scénariste pour la télévision, il habite une villa cossue et roule en voiture de luxe.

Il compte même lancer une nouvelle série : "Le mercenaire". Au programme : cul et violence. Il s’agit des aventures d’un ancien du Viêt-Nam, plus ou moins à la solde des services secrets, chargés des opérations délicates que l’Etat préfère sous-traiter.

La critique se déchaîne contre la vulgarité racoleuse du programme, tandis que la série bat des records d’audience. Tout bascule lorsque l’un des plus virulents détracteurs de la série se "suicide" de manière étrange : il se crève les yeux avant de se défenestrer.

Dès lors, les meurtres s’enchaînent : une fondamentaliste qui avait agressé Alan est retrouvée crucifiée, la langue coupée... Quel est le lien entre la série et ces crimes ?

On sent tout de suite que ce roman s’appuie sur du vécu, en particulier dans la description décapante du milieu de la télévision et des quartiers bourgeois de Hollywood.

Un roman cynique, cru et violent, qui n’est pas sans rappeler Chuck PALAHNIUK. Il s’agit en effet du portrait sans concession d’un homme en pleine dérive, à l’image de la société dans laquelle il vit. Un très bon premier roman.

- « Dystopia » ["Dystopia”, 2003]


Olivier