EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


C’est l’univers de La Forêt des Mythagos qui l’a fait connaître dans le monde entier, et lui a valu deux British Science Fiction Award, le World Fantasy Award, et l’admiration des lecteurs.

Robert Holdstock renouvelle la fantasy, s’inspirant du langage des contes, des récits celtiques, de l’obscurité des forêts profondes d’Angleterre et des terreurs enfouies.


DANS LA FORÊT...

Robert Holdstock aime les histoires fantastiques, comme celles que lui contait son grand-père. Il aime la forêt en particulier, comme celle près de laquelle il a passé une partie de son enfance. Il écrit, très jeune, de petits contes.

Après neuf années d’études de zoologie médicale, il prend la décision de devenir écrivain en 1975. Un an plus tard, pari tenu : son premier roman, Eye Amond The Blind paraît [il n’a pas été traduit en français], et n’est que le premier d’une longue liste. Car Holdstock écrit beaucoup et vite.

Holdstock a également publié, sous le pseudonyme de Richard Kirk, la série de fantasy Raven [Editions Albin Michel / Collection Epées & Dragons]

Dans les années 70 et 80, Robert Holdstock va également beaucoup donner dans la novellisation, c-a-d l’adaptation écrite de scénario de télévision ou de cinéma. Mais pour ne pas mélanger les genres, il signera alors sous des pseudonymes divers comme Steven Eisler, Robert Faulcon, Ken Blake, Robert Black ou Chris Carlsen... Il est notamment l’auteur de la novellisation du film de John Boorman, La Forêt d’Emeraude.

Puis est venu le Cycle des Mythagos, qui comporte quatre romans, une novella et plusieurs nouvelles, cycle d’une grande puissance évocatrice et poétique.

Plus récemment, Holdstock s’est à nouveau illustré avec sa série du Codex Merlin, paru en France en trois volumes sous les titres Celtika, Le Graal de fer et Les royaumes brisés, et unanimement reconnus comme une formidable refondation de l’univers de la fantasy arthurienne.

Robert Holdstock est décédé le 29 novembre 2009, à l’âge de 61 ans.



Lire la critique

COMMANDER

Les Royaumes brisés, Livre troisième du Codex Merlin de Robert HOLDSTOCK

[The Broken Kings. Book Three of the Merlin Codex, 2002]

Entreprendre la lecture d’un cycle est comme nouer une relation, en l’occurrence ici strictement textuelle. On se passionne, on partage des émotions, on caresse maints espoirs, sans jamais véritablement savoir si les promesses trouveront leur accomplissement. Et puis arrive le dénouement avec son cortège d’impressions contrastées : déception, contrariété, apaisement... Ce temps de l’accomplissement est donc finalement arrivé pour ce Codex Merlin, amorcé avec « Celtika », poursuivi avec « Le Graal de fer » et désormais achevé avec « Les royaumes brisés ». Il est donc grand temps de se confronter à nos impressions.

 

Lire la critique

COMMANDER

La chair et l’ombre de Robert Holdstock

[Ancient Echoes, 1996]

La vie est pleine de surprises. On attend inconsciemment la suite de Le Codex de Merlin de Robert Holdstock édité au Pré aux clercs et c’est un inédit plus ancien de l’auteur qui paraît chez Denoël / Lunes d’encre. A vrai dire, ce n’est pas que l’écrivain britannique s’est fait rare en France dernièrement. Il suffit de jeter un œil sur le catalogue de la collection Points /Fantasy ou sur celui des éditions Mnémos pour s’en rendre compte. Il suffit aussi de lire quelques lignes de ces pâles romans pour souhaiter aussitôt la rareté. Bref, ce n’est pas l’auteur qui manquait mais son univers de fantasy très personnel. Aussi lorsque la quatrième de couverture annonce que La chair et l’ombre, est considéré comme son chef-d’œuvre, baste, on se précipite voluptueusement dans les gouffres de cet imaginaire puisant aux sources de l’inconscient.

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Cycle de la Forêt des Mythagos de Robert HOLDSTOCK

Publié en 1984 sous le titre "Mythago wood", puis développé sous forme de livre-univers, " La forêt des mythagos " est désormais disponible en intégrale : au programme, un premier volume rassemblant 3 romans ["La forêt des mythagos", "Lavondyss" et "La femme des neiges"], le deuxième volume en rassemblant 2 ["Le passe broussaille" et "La porte d’ivoire"].

 

Lire la critique

COMMANDER

Le Graal de fer, Livre deuxième du Codex Merlin de Robert Holdstock

[The Iron Grail - Book Two of the Merlin Codex , 2002]

Second volet du Codex Merlin, après Celtika, Le Graal de fer s’inscrit dans une actualité holdstockienne particulièrement fournie. Il est vrai qu’entre l’édition d’un roman de jeunesse [Le souffle du temps], d’un recueil de nouvelles [ Dans la vallée des statues] et d’un ouvrage de novelisation plus alimentaire [La Forêt d’émeraude], l’abondance de livres de Robert Holdstock peut paraître suspecte aux yeux du profane, voire répulsive s’il apprend qu’une grande partie de ces ouvrages ressort de la fantasy. Rassurons-le tout de suite...

 

Lire la critique

COMMANDER

Celtika, Livre premier du Codex Merlin de Robert Holdstock

[Celtika - Book One of the Merlin Codex, 2001]

Connu en France pour son chef-d’œuvre La forêt des Mythagos, Robert Holdstock nous revient avec un nouveau cycle : le Codex Merlin, où l’épopée des Argonnautes revue et visitées à l’époque celtique...

 

Mr.C