A VOIR AUSSI

 
 

Camarades Cafards,

Le site du Cafard cosmique, que les plus fidèles d’entre vous connaissent maintenant depuis plus de 12 ans, va entrer en hibernation.
La raison en est simple : les batteries sont à plat.

Le Cafard cosmique, comme vous le savez sans doute, est une création artificielle, un assemblage de rouages virtuels, de passion littéraire, de culture SF et de débordements égocentrés qui ne fonctionne qu’à pile. Les LR6 font très bien l’affaire, mais produisent des résultats limités. Seules les piles humaines garantissent cette explosion de créativité, de joie et de partage que vous avez pris l’habitude de fréquenter sous la carapace du Cafard cosmique.
Or nous sommes arrivés à épuisement des stocks.
Les batteries sont à plat. Il reste encore un peu de jus, mais si peu que nous craindrions, en poursuivant l’expérience, de décevoir.

Le Cafard cosmique va donc entrer en stase. Son contenu, soit environ 1460 critiques, fiches auteur, dossiers à thème, interviews et autres articles, restera en ligne, consultable sous la forme d’une base de données.
Mais pour les news ou de nouvelles critiques, il vous faudra désormais trouver ailleurs.
Oui, nous le savons, ailleurs est assez vide.
Mais la Nature ayant horreur du vide, nous ne doutons pas qu’une étincelle de vie ne tardera pas à jaillir, quelque part dans le cyberespace, pour donner naissance à un nouveau lieu d’informations et d’échange sur les Littératures de l’imaginaire.
Peut-être même est-ce vous qui en serez à l’origine ?

Pour notre part, nous replions nos antennes et refermons les écoutilles avant la grande plongée en eaux profondes.


Mr.C