EN BREF

 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AU LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

Le livre le plus acheté
en mai 2010 :
Janua Vera +
de Jean-Philippe Jaworski
aux Ed. Moutons Électriques

 

A VOIR AUSSI

 
 
Publié le 21/10/2010

Voix du futur, recueil d’entretiens de Richard Comballot

ÉD. LES MOUTONS ELECTRIQUES/BIBLIOTHÈQUE VOLTAÏQUE, JUIL. 2010

Par PAT

Bien connues des lecteurs de Bifrost, de Galaxies et de nombreuses autres supports, les interviews de Richard Comballot font désormais partie des meubles de la SF francophone. D’où l’idée d’en rassembler certaines en un seul volume dans la Bibliothèque Voltaïque des Moutons Électriques. Loin des entretiens éclairs qui sont désormais la norme sur le net ou ailleurs, les huit auteurs rassemblés dans Voix du futur prennent leur temps. Ils racontent, contestent, précisent, et livrent un panorama mental susceptible d’attirer tous ceux que « l’acte d’écrire » fascine.


Huit auteurs. Huit auteurs pour commencer, en attendant d’éventuels autres volumes pour compléter la série. Huit auteurs pour huit interviews. Les habitués du Cafard Cosmique, d’ActuSF et d’autres sites voisins risquent de trouver ça court. Mais non, Voix du futur taquine les quatre-cents pages et propose un patchwork unique en son genre, une sorte de potlatch littéraire où se mêlent passé, présent et futur d’un genre définitivement insaisissable. Car si ces huit entretiens ne sauraient résumer la SF à eux seuls, force est de reconnaître que les auteurs offrent ici un aperçu de leur travail beaucoup plus profond que d’habitude. À travers eux, c’est tout un pan de la SF qui apparaît en filigrane, et les livres disparaissent souvent derrière l’homme, pour mieux réapparaître.

De Stefan Wul à Maurice Dantec, de Michel Jeury à Pierre Bordage en passant par Jean-Pierre Andrevon, Serge Brussolo, Ayerdahl et Jacques Barbéri, Voix du futur fonctionne toujours de la même façon. Un entretien entre Richard Comballot et l’auteur. Entretien qui dure, se ramifie, s’arrête, reprend, part dans tous les sens, revient à l’essentiel et va beaucoup plus loin qu’un simple compte-rendu. On l’a dit, les auteurs se livrent. Comballot les fait parler, c’est là son grand talent, et leur discours en révèle autant sur eux-même que sur leur production. Pas besoin d’être fan inconditionnel de Stefan Wul pour apprécier ses propos. On y suit la passionnante gestation d’une histoire, d’un roman, d’une idée, d’une œuvre. C’est d’ailleurs sans doute ce qui fascine le plus ici : le processus de création, avec ses détours, ses hasards, ses coups de bols, son environnement... curieuse alchimie qui finit par accoucher de quelques centaines de pages qui prendront la poussière sur une étagère mais hanteront durablement leurs lecteurs. À ce titre, les interviews d’Ayerdahl et de Dantec sont remarquables. Même chose pour Wul et Jeury qui assument pleinement leur statut « d’anciens » en offrant une historique contextuelle de la SF assez sidérante pour la nouvelle génération.

Richard Comballot avance avec discrétion, mais si les entretiens rassemblés ici sont aussi prenants, c’est surtout grâce à son obstination, à sa manière détournée de reprendre une question laissée en suspens quelques pages plus tôt, de surprendre l’auteur pour l’amener à en dire plus, à laisser son rôle de côté pour se livrer en tant qu’homme. On aimerait que le principe fasse école partout ailleurs.


COMMANDER

Destiné aux connaisseurs comme aux néophytes, Voix du futur pourrait n’être qu’un recueil d’entretiens. Grave erreur. On a ici un véritable panorama de la SF française, rien de moins. Son histoire, ses talents, sa vie. De quoi faire de ce livre une référence.