EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS


La parution dans Fiction 5 de la nouvelle Le nom des fleurs remet sous les feux de l’actualité cette auteure américaine contemporaine de Ursula LE GUIN, aujourd’hui oubliée des lecteurs et des éditeurs.


Kate WILHELM, de son vrai nom Katie Gertrude Meredith, est née à Toledo, dans l’Ohio, en 1928. Après des études secondaires au lycée de Louisville, dans le Kentucky, elle exerce, pour reprendre une expression connue, divers métiers, avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Elle épouse en premières noces en 1947 un certain Joseph Wilhelm dont elle a deux fils avant de divorcer et de se remarier en 1963 au célèbre écrivain et anthologiste Damon KNIGTH.
Jusqu’au décès de celui-ci en 2002 ces deux romanciers mèneront de front des projets communs, comme les fameux ateliers d’écriture de Clarion [Clarion Workers Workshop], et leurs œuvres individuelles.

Outre des romans de SF, Kate WILHELM a publié des nouvelles dans les revues Quark, Orbit, F&SF...Elle est également connue comme auteure de romans policiers à succès [série des Barbara Holloway].
Un peu à l’image d’un Wilson aujourd’hui, cette romancière a su, dans le genre qui nous passionne, satisfaire aux canons littéraires de la science fiction et de la mainstream.
Psychologie fouillée des personnages, célébration de la Nature, son œuvre romanesque est aussi prétexte aux interrogations sociales et morales dans la lignée des grandes dystopies de Aldous HUXLEY et George ORWELL.


BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE


Hier les oiseaux [Where Late the Sweet Birds Sang, 1976]

[Prix Hugo 1976]


David Sumner est le fils d’une riche famille de propriétaires terriens en Virginie. Il se destine à des études de biologie, quand au détour d’une réunion de famille son grand père lui annonce la fin du monde prochaine et son intention de construire un centre de recherche pour lutter contre la disparition de l’espèce humaine.
C’est le début d’un roman sur fond d’apocalypse écologique, très tendance seventies, qui se déroule sur trois époques.
La première décrit les efforts de David et de quelques autres scientifiques pour mettre au point les techniques de reproduction par clonage, seul remède à la stérilité humaine, leur succès et l’apparition d’une nouvelle espèce qui supplante l’ancienne. La deuxième conte l’histoire de Molly, une clone qui tente d’imposer sa différence et enfin la troisième l’odyssée de Mark son fils biologique qui lutte pour rétablir la primauté des anciens humains.

Ce très beau roman, couronné par un prix Hugo en 1976, réunit le meilleur de Kate Wilhelm : attention portée aux personnages, amour de la nature et une réflexion de fond sur la condition humaine à travers l’affrontement de deux formes d’intelligence, individuelle et collective, avec au final un hymne à la différence. Le livre de référence sur le thème du clonage.

Le temps des genévriers

[Prix Apollo 1981]


Jean Brighton (une jeune femme) et Arthur Cluny sont les enfants de deux militaires et spationautes impliqués dans un projet de station spatiale. La mort du père de Jean met fin à celui-ci. Il faut dire que les Etats Unis affrontent une vague de sécheresse sans précédent et un début de chaos économique.
Le roman va alors se resserrer autour de l’existence des deux adolescents via deux narrations menées classiquement en parallèle. Jean exerce un métier de linguiste qu’elle quitte pour s’affranchir des militaires qui supervisent ses travaux scientifiques. Elle échoue dans un camp de réfugié, subit un viol, avant de poser son sac en plein désert non loin de Bend dans l’Ouest américain ou elle réapprend à vivre en compagnie d’indiens.
Arthur Cluny, après avoir hérité d’une fortune provenant d’un premier mariage, va relancer le projet de navette spatiale. Au cours d’une incursion dans la ceinture d’astéroïde son équipe découvre un message extra terrestre. C’est l’occasion de faire appel aux talents de Jean...

Un roman sur le thème de la manipulation ou des personnages tentent de reprendre en main leur existence.


Soleil vert