EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


Auteur prolifique de fantasy épique, classique dans ses intrigues bien que non dénué d’un savoir-faire certain, Tad WILLIAMS écrit des sagas dans lequelles le Bien [un jeune garçon psychologiquement tourmenté] affronte le Mal [des créatures répugnantes] autour de Châteaux mal éclairés.
Le plus souvent, il lui faut 4 tomes de 1200 pages pour aboutir, ce qui peut lasser. Mais il est des lecteurs qui apprécient.


Né dans une famille modeste de Palo Alto [près de San Francisco], Tad WILLIAMS a préféré la vie active à l’Université, enchaînant dans sa jeunesse un nombre impressionnants de jobs aussi divers que variés : chanteur et parolier d’un groupe de rock, agents d’assurance, marchand de chaussures, cartooniste, présentateur radio et TV. Il travaillera aussi trois ans dans le mutlimédia chez Apple, de 1987 à 1990.

Mais Tad est passionné de fantasy et de SF. Le Seigneur des Anneaux, bien sûr, mais aussi Les Chroniques martiennes de Ray BRADBURY, l’ont fasciné.
Malgré une situation professionnelle instable, il trouve le temps d’écrire de courts textes et commence à prendre l’activité d’écrivain au sérieux lorsque son romanTailchaser’s Song est accepté par un éditeur et publié en 1985. Ce roman de fantasy, qui envisage le monde du point de vue des chats, vaut à Tad WILLIAMS d’être repéré par la critique ; trois ans plus tard, avec la parution du premier volume de la saga L’Arcane des épées, il devient une valeur montante de l’epic fantasy américaine. Il n’a pas encore 30 ans !
Le succès étant très rapide, il s’attelle aux suites, accouchant finalement d’une série de trois épais romans [8 en français, la traduction ayant découpés certains volumes.] Quoique longuets et assez peu originaux sur le fond, les volumes de L’Arcane des épées sont traduits dans le monde entier et considérée par les fans comme l’un des cycles majeurs de la fantasy.

Basculant dans la SF, Tad WILLIAMS a ensuite écrit un cycle - tout aussi interminable - baptisé Autremonde, sur la thématique centrale des réalités virtuelles. Il est également scénariste de plusieurs comics, en particulier la série Aquaman.
Il est plus récemment revenu à la fantasy épique avec un nouveau cycle, Le Royaume des Marches, qu’il a écrit à l’origine pour la télévision avant que le projet n’échoue et que ses textes [dont certains ont été proposés gratuitement par lui sur internet] ne lui fournissent la matière d’une nouvelle longue, très longue trilogie.

Tad WILLIAMS a dernièrement publié La Guerre des fleurs, qui a la double originalité - chez cet auteur - d’adopter un ton assez humoristique et de ne pas initier une énième interminable saga - tout en pesant tout de même ses 700 pages.

Tad WILLIAMS et sa femme vivent entre Londres et San Francisco.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


Le Cycle de L’Arcane des épées [Memory, Sorrow, and Thorn]

  • La Ligue du parchemin [The Dragonbone Chair, 1988]
    • Le Trône du dragon
    • Le Roi de l’orage
  • La Route des rêves [Stone of Farewell, 1990]
    • La Maison de l’ancêtre
    • La Pierre de l’adieu
  • La Citadelle assiégée [To Green Angel Tower , 1993]
    • Le Livre du nécromant
    • Le Cri de camaris
    • L’Ombre de la roue
    • La Tour de l’ange vert

Au château du Hayholt, le roi Jean, tueur du dragon Shurakai et souverain de toutes les nations humaines, se meurt. Le prince Elias, son fils aîné, devrait lui succéder sur le Trône du Dragon. Mais des complots se trament, et le sort du monde est dans la balance car les anciens maîtres de la terre, les immortels Sithis, n’ont pas disparus à jamais... Il reviendra au jeune Simon, apprenti mage de quatorze ans, de résoudre l’énigme légendaire des Épées du Pouvoir.
Un monde moyennageux proche de celui de TOLKIEN mais suffisamment distinct pour tenir la route, et une bonne maitrîse du récit et de la psychologie des personnages font de cette trilogie [devenue dans la traduction française un récit en 8 volumes !] une saga de fantaisie valable quoique très classique et très très ... très longue.

Le cycle de Autremonde [Otherland ]

  • Autremonde [City of Golden Shadow 1, 1996]
  • L’Ombre de la cité d’or [City of Golden Shadow 2, 1996]
  • Le Fleuve entre les mondes [River of Blue Fire 1, 1999]
  • Les Voiles d’illusion [River of Blue Fire 2, 1999]
  • Les Exilés du rêve [Mountain of Black Glass 1, 2000]
  • La Montagne de l’éternité [Mountain of Black Glass 2, 2000]
  • Sea of Silver Light [2002]

Les réalités virtuelles sont devenues une réalité ; des millions d’humains y vivent des voyages hyper-réalistes, dans des époques et des mondes lointains. Le divertissement ultime à portée de tous. Mais pourquoi des enfants du monde entier sombrent-ils dans le coma pendant la connexion ?
Un groupe de 5 personnes est précipité dans un voyage à travers les mondes virtuels, pour combattre le complot de la richissime Confrérie du Graal.
La parution de la traduction française s’est interrompue au tome 6 car la collection Payot SF a disparu. Les ventes ne sont pas apparues suffisantes du point de vue de l’éditeur poche, Pocket SF, pour que soit jusqu’ici envisagée une parution directement en petit format. Le cycle reste donc incomplet en français.

Le cycle du Royaume des Marches [Shadowmarch] ED. CALMANN-LEVY / FANTASY

  • Château d’Ombre en deux volumes [Shadowmarch, 2004]
  • Shadowplay [2007]
  • Shadowrise [à paraître]


Lire la critique

COMMANDER

La Guerre des fleurs de Tad Williams

[The War Of Flowers, 2003]

Théo Vilmos traverse la période la plus sombre de sa vie : sa compagne vient de subir une fausse couche, et dans la foulée elle l’a plaqué parce qu’il est un looser. Puis sa mère lui a annoncé qu’elle était atteinte d’un cancer et elle est morte.
Alors qu’il commence à déprimer [forcément...], une fée de quelques centimètres de haut apparaît dans sa cuisine juste à temps pour le tirer des pattes moisies d’un puzzle de cadavre sorti de nulle part. Théo bascule dans un portail lumineux... et déboule aux pays des feys.

 

Lire la critique

COMMANDER

Caliban de Tad Williams, précédé de La Tempête de William Shakespeare

[Caliban’s hour, 1994 précédé de The Tempest, vers 1613]

Surprise ! Terre de Brume, qui s’acharne à rééditer moult et moult grands classiques parfois oubliés, nous livre cette fois un inédit !
Caliban est un prolongement imaginé par Tad Williams à la célèbre La tempête, pièce de théâtre de Shakespeare. Du coup, l’éditeur breton nous offre un couplage : Caliban + La tempête en un seul volume.
Amateurs des belles lettres et de la fantasy, ce livre est pour vous.
N’hésitez pas !

 

Lire la critique

COMMANDER

« Château d’Ombre - Les royaumes des marches » T.1 de Tad WILLIAMS

[« Shadowmarch », 2004]

Il y a des jours comme ça, la poisse semble vous coller à la peau, même lorsque vous pénétrez dans votre librairie favorite. Là, face aux tables de présentation croulant sous les nouveautés, vous hésitez entre le dernier bouquin de Bernard WERBER et un obscur roman de fantasy d’un certain Tad WILLIAMS, auteur dont vous avez entendu du bien sur la toile mais qui pourtant ne vous inspirait guère confiance.
Oui, mais en même temps le bouquin est publié dans le nouvelle collection de Calmann-Lévy, celle qui publie Gene WOLFE et Mary STEWART. Celle dont le directeur promettait de sortir la fantasy de son ghetto en publiant de la bonne littérature et pas seulement des cycles interminables pour rôlistes boutonneux. Pffff, quand je vous dis que ce jour là j’avais la poisse...

 

Mr.C