EN BREF

 
SYNDICATION


Suivez le Cafard cosmique sur Twitter

Devenez Fan du Cafard cosmique et suivez toute l’actualité du site sur Facebook

Flux RSS 2.0 : pour afficher toutes les nouveautés du site par syndication.

netvibes : cliquer ici pour ajouter le flux RSS à votre page netvibes.


 
 
VOS LIVRES DANS LA BOITE AUX LETTRES !




En commandant vos livres sur Amazon.fr vous faites des économies [-5%] et vous participez au financement du site car le Cafard cosmique reçoit une petite commission sur les ventes.

 

D'AUTRES AUTEURS

A VOIR AUSSI


D’une spontanéité rare, la plume de WUL rend tout possible. Les monstres sont insensés, les décors grandioses et débridés, les héros courageux et les méchants sauvages. La magie nait de cette liberté totale laissée à l’imagination.

Du plaisir pur pour le lecteur.


L’AUTEUR CULTE DE LA SF FRANCAISE
De son vrai nom Pierre PAIRAULT, Stefan WUL était... chirurgien-dentiste de profession. Il a d’ailleurs exercé ce métier jusqu’en 1989. Mais c’est par son oeuvre romanesque qu’il a marqué son temps et le monde de la SF.

Il fait son apparition sur la scène française de la SF au début des années 50 : dentiste l’après-midi, il consacre ses matinées à l’écriture de romans de Science-Fiction. Il a choisit le pseudonyme de WUL au hasard dans un numéro de Science & Vie [C’était le nom d’un savant soviétique d’origine mongole !].

En quelques années, de 1956 à 1959, il livre onze romans, parus au Fleuve Noir [collection "Anticipation"]. Onze romans qui restent aujourd’hui comme autant de classiques de la SF française.

Cette collection, fameuse alors pour ses mauvais romans de SF, a pour une fois trouvé là des oeuvres de grande qualité qu’on n’était pas près d’oublier : Niourk, Oms en série ou L’orphelin de Perdide offrent quelques uns des plus beaux paysages jamais créés par l’imagination humaine.

A partir de 1959 débute une longue période de silence, durant laquelle son oeuvre devint culte pour de nombreux amateurs. Les rééditions s’enchaînent. Chose rare en SF française, l’un de ses romans, Le Temple du Passé est traduit en langue anglaise. Les adaptations sous forme de dessins-animés achèvent de rendre populaire les récits du dentiste retiré en Normandie.

En 1977, WUL revient au roman avec un projet ambitieux, Noô, un texte flamboyant mais pas aussi vif et animé que ceux de ses débuts.

En 1996, les éditions Claude Lefranq ont fait paraître en deux volumes les Oeuvres complètes de Stefan WUL, qui ont permis de découvrir certains textes oubliés ou très peu connus de l’auteur.

Stefan WUL nous a quitté le 26 novembre 2003, à l’âge de 81 ans.


BIBLIOGRAPHIE CHOISIE


Le Temple du Passé [1957] ED. DENOËL / PdF 572
Difficile à résumer : ça commence par des astronautes en perdition avalés par un animal marin, astronautes suffisament malins pour mettre au point un moyen original de manipuler le monstre, et de rebondissement en rebondissement, ça finit par ... une sacrée surprise, qu’on ne vous dévoilera pas, mais qui n’est pas sans rapport avec l’origine des légendes.
Faites confiance au Cafard, ce bouquin-là vaut le détour. Pas une minute de répit, pas une seconde sans étonnement.
UN INCONTOURNABLE ABSOLU ! 

Niourk [1957] ED. DENOËL / PdF - REED. FOLIO SF
La Terre a été ravagée par un cataclysme, l’humanité est revenue à l’âge de pierre. Une tribu de primitif vit de chasse dans l’ancien golf du Mexique. Un jeune enfant noir ose s’aventurer jusqu’aux ruines d’anciennes civilisation où les dieux se sont endormis. Par chance, il développe son savoir et devient la voie du renouveau pour la race humaine.
C’est WUL : étonnant à chaque page, parfois un rien naïf, comme une bonne BD aux péripéties nombreuses et colorées. Ce n’est pourtant pas crédible deux secondes, mais c’est si bien fichu, qu’on se prend à tout gober.

Oms en série [1957] ED. DENOËL / PdF - REED. FOLIO SF 
Terr est un om, un petit om rose aux cheveux blonds et à l’intelligence étonnante. Si étonnante qu’il échappe à la jeune Draag dont il était l’animal de compagnie, et rejoint les oms sauvages, qui vivent cachés dans la nature.
Jusqu’au moment où il faudra se révolter pour de bon face au massacre entreprit par les Draags.
"Oms en série" est devenu un superbe dessin animé entre les pattes de Roland TOPOR et René LALOUX en 1973, sous le titre de "La Planète Sauvage".

Rayons pour Sidar [1957] ED. DENOËL / PdF 136
Les Terriens ont dû céder la planète Sidar à des rats intelligents et conquérants : les Xressiens. Un chimiste et son double robotique entreprennent alors le plus grand bouleversement du cosmos...un bouleversement qui n’est pas sans risque.

L’orphelin de Perdide [1958] ED. DENOËL / PdF 536
Ce roman a inspiré à René LALOUX le film d’animation Les Maîtres du temps, sur des dessin de MOEBIUS.

La mort vivante [1958] ED. DENOËL / PdF 570
Malgré l’interdiction religieuse du Consistoire, Joachim cherche à poursuivre ses recherches biologiques. Il fuit la Terre désertée, et rencontre Martha, qui a perdu sa fille, et qui met sa richesse immense à sa disposition pour lui créer un double.
Un double imprévisible...
A partir d’un scénario apparement sans embûche, le piège se referme et prend des proportions dantesques.
Terrible et hallucinant, l’un des meilleurs récit "wullien".

Piège sur Zarkass [1958] ED. DENOËL / PdF 571
Deux espions débarquent dans la jungle de Zarkass. Sous leur couverture de géologues, ils cherchent à percer le mystère des Triangles, ces extra-terrestres que nul n’a jamais aperçus, et qui semblent préparer une invasion de la planète.
Mais un piège les attend, un piège inimaginable au travers duquel la légende de Zarkass se réalisera.
Sans doute pas le meilleur récit de Stefan WUL : le scénario est assez prévisible alors que justement cet auteur sait souvent surprendre.
Mais toujours cette ambiance de tout-est-possible, l’audace de rebondissements trop osés pour être crédibles et pourtant si saisissants...
Il est fort ce WUL !

Noô [1977] ED. DENOËL / PdF - REED. FOLIO SF
En deux tomes, l’histoire de Brice, qui fuit avec son père adoptif la répression politique et traverse un monde aux couleurs surréalistes, des paysages d’horreur et de merveilles, les égouts, la mer, la jungle...
Après presque vingt ans de silence, le grand retour de WUL, pour un récit haut en couleur mais qui n’atteint pas l’altitude multicolore-échevelée de ses premiers ouvrages.


COMMANDER UN ROMAN DE STEFAN WUL SUR AMAZON.fr



Lire la critique

COMMANDER

« Rayons pour Sidar » de Stefan WUL

Le physicien Lorrain est le dernier recours avant que les Sidariens ne soient exterminés par des extra-terrestres envahisseurs. Une course contre la montre s’engage alors pour Lorrain qui doit commencer par retrouver son robot et, pour cela, affronter la faune et la flore hostiles de l’étrange planète.

 

Mr.C